3
oct

Baron, vous m'offrez une vraissemblance pathétique!

quelle horreur comment prévenir cette affreuse vision"J’ai peur de tous les hommes, connus et inconnus; et j’ai une terreur violente des femmes. (...) J’ai peur d’eux, peur; et je veux les éviter et les écarter de moi. C’est pourquoi je prends cette pose. Et c’est pourquoi aussi je fournis une image qu’ils puissent adorer, aimer, ou détester, selon qu’elle plaît, déplaît, en frappe d’effroi; et ils l’ont généralement en horreur. Tout le temps, pendant qu’ils manifestent leurs sentiments, je suis là en spectateur, comme un enfant devant un guignol."

Baron Corvo

 

Le baron le dit, je le pervertis en le citant chez moi, en moi.

 

Si je n'écris pas à présent, c'est que l'écriture ne nourrit pas (plus) mes bas fonds.

mais je respire encore, j'en suis assurée.

12:13 03/10/2006 Publié dans Général | Lien permanent | Tags : arts, lis tes ratures, ego tripes |  Facebook

2
oct

Verheggen Vs. Beaucarne

verheggenHier matin, après une Nuit Blanche assez grise, à PassaPorta, régnaient sans hauteurs deux hommes de langues

 

ils étaient plus vivants que des nourrissons écarlates, ils n'ont ni parade égotique, ni vibrations élitistes pour montrer leur or, ils chantent, lisent, écrivent avec leur corps en forme de coeur, ils savent que d'autres mondes existent sans penser que le leur est plus vaillant.

ils aiment les hommes

j'aime ces deux Hommes.beaucarne

 

et là, l'autographe à Milady la vile de la part de l'homme (qui cita Arthur Cravan & Jacques Rigault, bien entendu!) qui m'a pourchassée avec ses écrits païens et violents. autographe pubères putains(Xtraits:

J'ai toujours beaucoup aimé ça :


 

les saints, solitaires ou cénobites touchant leur vraie bite de chair. Les anachorètes pouilleux et lyriques. Les prédicateurs atrabilaires. Les orateurs hypocondriaques. Les Pères et Mères du désert. Les martyrs hilares. Les pénitents sado-masochistes. Les putains bibliques à moitié repenties. Les mystiques qui se grattent.


 

Je suis de leur race !...)

14:18 02/10/2006 Publié dans Général | Lien permanent | Tags : ego tripes, arts lis tes ratures |  Facebook

19
sep

ECLIPSHEAD : 1 an déjà - jeu du bilan!

2005 en cultures, voici le début:

 

A comme AVALANCHE de sons nouveaux coulés dans mes tympans, de choses ordinaires réécoutées mais ô combien de paraboles électroniques découvertes… avalanche aussi de références spectacles, théâtre et autres diversions… je me suis laissée emporter, souvent, beaucoup.

 

B comme Le BONHEUR, une épicerie AudioVisuelle bruxelloise, corne d’abondance des choses qu’on ne trouve pas ailleurs. Grâce au « Director » Thierry, mes neurones ont pu dériver, entre autres, sur ALIO DIE, de l’ambiant italienne éthérée ! Il faut se newsletterer, c’est bon pour la santé !

 

C comme CINEMA, (C facile !) toujours omniprésent. S’il fallait ne citer qu’une source viable, aimée et confirmée, ce serait l’excellente boîte de distribution post-salle obscure, je nomme ED Distributions (introuvable chez ED L’Epicier !) où Guy MADDIN, les Frères Quay, Alex van WARMERDAM, Jos STELLING, Bill PLYMPTON et le très dérangeant Elias Merhige trouvent asile douillet.

 

D comme DAVID Ho (oui, je triche un peu !) son univers est identique à celui que je créerais (si j’étais douée !). Mes images favorites sont issues de « block series » & « contemplation series ».

 

E comme MC ESHER ou le dieu des mondes parallèles, un homme d’élégance et d’imaginaire transcendé. L’homme écrase les mystères du dessin, de la gravure, du monde qu’il entrevoit derrière ses lunettes de solitaire avec une appréhension lunaire. Sa maison musée à La Haye (NL) est un must see !

 

et la suite là!

13:53 19/09/2006 Publié dans Général | Lien permanent | Tags : arts, ego tripes |  Facebook