27
jui

Sibylle...

image.png

Sibylle danse, materne, allaite, écoute des musiques populaires et fait le Grand Cabaret pour tous les morts du cimetière. 
Elle leur a préparé des surprises. C’est un cabaret détérioré où les clichés femelles sont mis à mal, la poésie grince, et l’intimité -qui résiste aux chocs- se fait plus belle. 

Autour d’elle, tout est rouge à pois blanc et sans paillettes ; dans ce monde, un univers un peu lointain, Sibylle et Syphile -la sœur jumelle de l’ombre- trônent avec bébé. Deux reines qui font tomber les clichés, à coups de french cancan lapidaire. 


Conception et jeu : Céline Beigbeder 
Technique et jeu : Octavie Piéron 

durée : 40 minutes

Entrée gratuite - réservation indispensable :
http://www.insas.be/reservations-global/
poster sibylle.jpg

12:38 27/06/2011 | Lien permanent | Tags : arts lis tes ratures |  Facebook

6
jui

Lars Noren - Pur

Une pièce blanche, appartement vide marqué par deux fenêtres. Un canapé, des rideaux. Mais tout ici est clair, débarrassé des fioritures et des nécessités de l’habitation. Occupations des sols par quatre personnages qui se croisent, s’effleurent. Deux couples de générations différentes évoquent leurs affaires, leurs vies, les riens qui les constituent, ou l’essentiel auquel ils ont échappé. L’écrivain suédois Lars Norén semble peindre un cocon apaisant où se croisent une vie passée et une vie à venir. Ses figures troubles se parlent dans un intervalle que l’on croit «"simple et tranquille"», mais leur espace vital apparaît bientôt comme un jeu de miroirs aux révélations troublantes. Pur I comme Pur II, pièces modifiées ou composées au moment même des premières lectures avec les interprètes de la Comédie-Française, exposent un cadre intime"; le huis clos d’un appartement où les temps se figent et se confondent. L’écriture cisèle la parole, invente des langages différents pour chacune des figures, que seuls les silences rassemblent, autour des secrets, des non-dits, où le temps lui-même joue avec et contre tous.

 

pur.jpg


et ...

20:25 06/06/2011 | Lien permanent | Tags : arts lis tes ratures |  Facebook

2
oct

Verheggen Vs. Beaucarne

verheggenHier matin, après une Nuit Blanche assez grise, à PassaPorta, régnaient sans hauteurs deux hommes de langues

 

ils étaient plus vivants que des nourrissons écarlates, ils n'ont ni parade égotique, ni vibrations élitistes pour montrer leur or, ils chantent, lisent, écrivent avec leur corps en forme de coeur, ils savent que d'autres mondes existent sans penser que le leur est plus vaillant.

ils aiment les hommes

j'aime ces deux Hommes.beaucarne

 

et là, l'autographe à Milady la vile de la part de l'homme (qui cita Arthur Cravan & Jacques Rigault, bien entendu!) qui m'a pourchassée avec ses écrits païens et violents. autographe pubères putains(Xtraits:

J'ai toujours beaucoup aimé ça :


 

les saints, solitaires ou cénobites touchant leur vraie bite de chair. Les anachorètes pouilleux et lyriques. Les prédicateurs atrabilaires. Les orateurs hypocondriaques. Les Pères et Mères du désert. Les martyrs hilares. Les pénitents sado-masochistes. Les putains bibliques à moitié repenties. Les mystiques qui se grattent.


 

Je suis de leur race !...)

14:18 02/10/2006 Publié dans Général | Lien permanent | Tags : ego tripes, arts lis tes ratures |  Facebook