4
jui

C'est aujourd'hui le 8 mars (IV) - Sorcières #25 - 8juin17@LaBellone

18194723_1387386451307136_5784830254910176113_n.jpgEn partenariat avec la RainbowHouse, Les Midis de la Poésie et la librairie Tulitu, la Bellone invite le collectif non-exhaustif de Sorcières#25 à jouer.

"NOUS, Sorcières, avons hérité des pires et des meilleures.
NOUS, Sorcières, nous sommes emparées de ce qui nous était dû et su et pu et tu.
NOUS, Sorcières, avons fabriqué des espaces de papiers et d’écran à la gloire de LaMonstre.
La revue auto-produite célèbre ce qui est aujourd’hui, venant d’hier et de demain, déjà.
La revue #25 de Sorcières, les femmes vivent, arrive dans les chaumières, les tanières, les taupières, les hémisphères (droit ou gauche).
Des autrices/artistes féministes présentent le numéro 25 de la revue ‘Sorcières’, intitulé La Monstre.
Sorcières?
Ce magazine littéraire et non mixte, datant des années 70-80, en était resté au numéro 24.
Pour ce tout nouveau numéro, celles qui l’ont aujourd’hui ressuscitée, ont voulu l’ouvrir à plus de diversité. Toujours uniquement des femmes, mais pas que blanches, pas que hétérosexuelles ou cisgenres, pas que trentenaires et issues de la même classe sociale.

Le 8 juin de 17h00 à 19h01 aura lieu une rencontre performative dans la cour de la Bellone : les autrices/artistes présentes mettront en voix des textes déjà publiés (avec peut-être ceux qui auront vu le jour durant l’atelier du 11 mai qui a eu lieu pendant la Pride).
Elles raconteront cette aventure d’écriture collective sur la définition de la / des féminité/s, en quête de plus d’inclusivité culturelle, générationnelle et artistique et des performances, des lectures auront lieu pour envisager LaMonstre sous des angles variés.

Ce 08 juin est conçu comme un autre ‘08 mars’. Cette année, La Bellone a choisi à la fois de célébrer et de remettre en question la Journée Des droits des Femmes souvent nommée La journée de LA femme dans les médias... Qui est cette femme ? Et pourquoi une seule journée ? Répondant à cette absurdité par une autre, nous avons décidé de donner suite à cet évènement-accordéon que nous avions entamé les 08, 15 et 22 mars. Pourquoi le 08 juin ne serait-il pas aussi la journée des femmes : nous pouvons dire 'C’est aujourd’hui le 8 mars!' comme nous pourrions dire 'C’est elle, c’est la Femme!'.

Avec Christine Aventin, Pascale Barret, Aya Kasasa, El Mougine Landerloupe, Maro, Milady Renoir, Joëlle Sambi, Snoeg Snoedal et Volte, entre autres.

22:56 04/06/2017 | Lien permanent | Tags : girlz, act-u |  Facebook

Les commentaires sont fermés.