12
jui

ô mother where art thou?

Ni instinct maternel "obligatoire" et "naturel" - ni travail reproductif du ventre capitalisé - ni le "soin" (théorie du care) réservé aux femmes... Sans cesse, sans cesse, réitérer, sensibiliser, éduquer, agir.

liberation.fr/debats/2016/07/10/le-regret-d-etre-mere-ult...

et l'horreur de la pathologisation / stigmatisation des femmes qui "n'allaitent pas - n'accouchent pas par les voies basses - laissent leurs enfants à la crèche (pour travailler? quelle horreur) - ... et les appellations de type "femmes corbeaux"...

la capitalisation du corps des femmes, nécessité de débat, encore, encore.

13:03 12/07/2016 | Lien permanent | Tags : humoeurs, poly-tiques |  Facebook

10
jui

SMDOP - l'après

récit au plus proche du concret, de l'irréel, de l'intangible et de la métamorphose.

chaque fois, un corps.
chaque fois, mon corps.

chaque corps, des indices, des postures, des détails.
rapidement, parce que le contexte l'installe, une cérémonie, une parade.
j'ai pris les mains, parfois les coudes, les avant-bras, les épaules, les cous, les dos, les bustes, les hanches, les omoplates, les os, les peaux, les tissus, les sueurs, les poils, les granulés dermiques, les boutons, les échancrures, les armatures, les quadratures.
squelette sensible / posture graduée.

la playliste jouait ses ringardises, ses mémoires, ses injonctions.

et les pieds tournaient, s'emmêlaient, vrillaient, prenaient appui entre les confettis, la chaleur et le sombre écho d'un slow déjà dansé ou improvisé. 

celui qui a peur de toucher la peau, celle qui cherche à déhancher, celui qui murmure et puis crie pour sortir du murmure, celle qui revient trois fois pour vivre, vivre, vivre, danser, celui qui s'endort dans son costume de super héros ravagé, celle qui porte le masque et la détresse et que je serre, déserrre, celui qui tremble et pleure, amour et peur, celle qui n'en revient pas qui n'en revient pas d'avoir pu faire ça, celle qui écrase le pied droit, chaque fois, chaque fois, celui qui prend Samantha Fox pour Nina Hagen, celui qui dit que les relations amoureuses sont toutes trop sexuelles et pas assez sensuelles, celle qui bande et cherche l'entrejambe, celui qui est grand si grand qu'il se prend le néon et dit pardon, pardon tout le temps parce qu'il ne sait pas danser slowly, celle qui a les seins, les mains, l'odeur rigides, celui qui s'est fait largué hier que je serre comme celle qui ne fera plus, celui qui demande si je suis thérapeute, celle qui demande si je fais comme Amma, celui qui ne connait qu'un poète (Pablo Neruda) et qui trouve toute cette danse étreinte "so poetic", celle qui a découvert un nouveau pan de son désir (récemment et là aussi) et qui remercie, remercie la vie, celui qui danse autour du cocon qui n'entre pas mais qui fout le dispositif en l'air, celui qui ressemble à un Boyz Band tout seul et qui me décoiffe à coup de danse de ballet électrique pas slow très show, celle qui y voit un sacrifice, une putification, un rapport sado-maso-catho, celle qui entre en étant déjà soeur, déjà amie, celle qui danse si lentement que les micros mouvements font tectonique des plaques, celle dont la peau est si abîmée que j'enlace la possible brûlure, celle dont je sais que le sein a été atteint par le crabe et qui simule la symétrie en appuyant fort son buste et son moins-que-bien contre mes seins épais, celui qui caresse l'avant bras en suant, en collant gentiment, vraiment gentiment, celui qui demande s'il peut remercier, s'il peut embrasser (joue-menton-front), s'il peut rester finalement, s'il peut évoquer les slows, l'ado, les sens, celle qui est venue comme ça, avec la curiosité et qui repart comme ça, avec ma curiosité, celui qui dit rien, qui regarde pas, qui tourne pas, qui s'laisse aller à ce que je mène, à ce que j'enveloppe, à ce que j'entame en lui, celle qui rit, qui rit, qui rit parce que quand même danser sur Richard Cocciante à une soirée anar-queer-punk, hein, celle qui cherche les mots pour nommer mon "ça" en termes-concepts, celle qui sent la bergamote et le pollen, celui qui a une chemise repassée comme amidonnée et qui a des mains rêches précises, celle qui plonge son front dans mon creux cou-épaule, collant, plaquant, cherchant, celui qui fait nid-oisillon-aigle, celle qui fait tout péter dans son coeur, celui qui a chaud, celui qui revient sur sa décision de ne pas capituler, celle qui est dressée comme un i d'abord puis lovée comme un s ensuite, celui qui sautille de gêne, celui qui aime bien Sinead O'Connor comme symbole queer même si religieuse, celle qui me connait que je connais qu'on s'aime, celui qui est venu juste pour ça qui pensait pas venir mais qui vient "comme à chaque fois", celle qui pense que c'est simple et pas si simple que ça, celui qui, celle avec, celui pour, celle contre, celui dont, 

et rien de tout ça est aussi précis et clair que ça, 
et rien de tout ça n'est assez subtil pour exprimer les corps, les dons, les appréhensions et leurs dilutions, les bonheurs crus, les variations, les légitimités de l'éphémère, les permissions de l'inconnu.

Je remercie Norma (monteuse-ouvreuse-camériste-rieuse), Cassius, Pierre (régisseur "balèze" (dixit Cassius), Nicolas Marchant (monteur de playliste-ramasseur de confettis-amoureux), Elsa, Virginie, Rebecca, Joëlle, Martine pour les mots doux, Collectif BitchCraft (kiss Vir/Camille) et Barlok pour accueil-hospitalité-amour, TonTon Thom pour les affaires d'ogre, les celleux qui sont venu.e.s danser joue contre épaule, buste contre coeur, peaux contre suées, yeux dans les paupières.

Mi-Lady
Mi-Emue

slow boum.jpg

22:06 10/07/2016 | Lien permanent | Tags : act-u, textes, ego-tripes |  Facebook

8
jui

l'avant

avant le corps en tension, il y a le propos qu'on divulgue, ça devient une intention mêlée à un dispositif dans un contexte et un espace-temps à attendre. 
avant le corps en tension, il y a aussi les envies stratifiées d'être complètement dedans, d'avoir à saisir, à assimiler, à engloutir, à intégrer. Chaque facette du corps neuro-transmetteur. 
avant le corps en tension, il y a l'attention aux détails qu'on placera, collera, agencera, proposera, aménagera, chez soi, et qu'on revisitera sur place, avec les choses, les murs, les sols et les creux.
avant le corps en tension, il y a tout ce qu'on aimerait mais qu'on n'a pas, les souhaits de tout gagner, plus de temps, d'espace, de coeur, moins de prévu, moins d'évident, moins de mesuré.
avant le corps en tension, il y a le désir, immarcescible, virulent, équilibré entre le penchant de disparaître et celui de surabonder. 
avant le corps en tension, il y a le retrait, les visions d'anéantissement, la pesanteur des déjà vus, des déjà faits, des avant-goûts, des arrières-salles. Tout comme rien, en résumé.
avant le corps en tension, il y a chaque chose à sa place, organes, membres, objets, mots, dents, heures.
avant le corps en tension.

 

Ars memorativa 1.jpg

22:39 08/07/2016 | Lien permanent | Tags : humoeurs, textes, ego-tripes |  Facebook

7
jui

SMDOP - 2.0 @ Barlok's - 9July2016

Slow Motion with a Disposable Organic Poetess - Long performance

Dans un lieu hors des communs, chaque corps public est invité à danser - doucement, se confronter lentement, bouger avec une poétesse organique vivante quelques minutes (au moins) au milieu de 5 heures de performance

Comment renouer avec les émotions enfouies ou répétitives...
comment s'informer d'un corps sans mettre la parole devant...
comment (se) rencontrer dans un espace-temps lent précis…
comment bouger si lentement que chaque mouvement, chaque odeur, chaque diastole, chaque pas, chaque bruit devient un lieu…
Danser doucement, danser épaule contre tête ou head on shoulder ou danser salon ou danser chanter ou danser préciser ou danser chercher.
Prendre le temps de tout bien sentir - embarras, confusion et plaisir possibles.
Danser l'un.e CONTRE l'autre, l'un.e avec l'autre, l'un.e pour l'autre.

D'un côté : Une poétesse volontaire, désireuse de créer un lien doux ou dur, sensoriel jusqu'à sensuel, drôle ou cru – curseur variable entre silence et euphorie jusqu'à épuisement de l'air et du temps (5h sans pause). Only Safe behaviour admitted.

De l'autre : un.e partenaire particulier.e inconnu.e ou reconnu.e qui vient tester sa chance, son risque de se frotter à une poétesse, à une femme confortable mais pas facile, à un corps en expériences sensibles, à une tendresse freehugienne post-hippie, trashy-comique. Only Safe behaviour admitted again.

Toute velléité bienvenue : compromis, développement durable, exutoire, plan QI.
Toute corporéïté attendue.

Pour l'empreinte du temps qui déroule lentement son chemin
pour instaurer une fatigue / pour améliorer la fatigue
pour laisser le corps désirer, résoudre, rejeter, appréhender, pourfendre, attaquer, résister, vivre plus que d'habitude.

22:39 07/07/2016 | Lien permanent | Tags : humoeurs |  Facebook

me, you and everyone we know @ Barlok's as from tomorrow

cunts beautiful.jpgFriday june 8th :

13H: OPENING DISCUSSION

* Workshops *

14h-18H: Zine
12H-14H: AnarkoPoledance (with Maria Basura - Berlin/Chile - On Donation) - Learn the no gender and anarchist pole dance. Workshop on 3 days.
14H-17H: Vegan Cheese (with La Kwisine Mobile - BruxHells - Free)
14H-17H: GynePunk (with Klau Kinky - Chile)
14H-15H30 Anarcha Gland & Gynepunk Presentation > Open to everybody (free)
15H30-17H GynePunk testLab workshop (On Donation)
17H30-19H: Discussion with UTSOPI (sexworkers collective - BruxHells - Free)
17H-20H: Drag King (On Donation)

* Concerts *
Wappppppppetona (urban trance - BXHell)
http://www.wapppetona.com/
King Baxter (performance trance experimental pop - BXHell)
https://kingbaxter.bandcamp.com/releases
Bonnie Li (dark trip-hop abstract electro - Paris/Berlin)
http://airbonnieli.com/

* Scrennings *
The two of us by Jon John (performance documentary - Berlin)
http://www.jonjohn.net/

* Performances *
Caroline Brisset vs. Pétass (metal working vs. indusdance -BXHell)
http://carolinebrisset.com/
https://petass.bandcamp.com/

* AMBIANCE *
Fée C (audio spanking - BXHell)
https://soundcloud.com/user-355807064
Didier Roger (italo disco- BXHell)

Saturday june 9th :

* Workshops *

14h-18H: Zine
14H-16H: AnarkoPoledance (with Maria Basura Berlin/Chili - On Donation) - Learn the no gender and anarchist pole dance. Workshop on 3 days.
16H-17H: Pisse-Debouts (Free)
14H-17H: Radio Jingles Creation with Chroniques Mutantes (BruxHells - Free)
20H-21H: Gabberaerobic, Costume Contest and Runway (public workshop animated by the Tourista Titude and Klaus Vomi - Free) - come and learn how to take care of yourself with this hardcore queer aerobitch workshop baby! Don't forget to prepare your best outfit or come earlier and dress up at La Mode À New-York corner before the contest!
Viens apprendre à prendre soin de toi avec cet aerobic queer et hardcore! N'oublie pas de mettre ton plus beau déguisement ou viens plus tôt te préparer au corner de La Mode à New-York!

* Concerts *
Grrzzz (indus dance punk - France)
http://grrzzz.org/
La Chasse (psyche noise rock - Marseille)
https://lachasse1.bandcamp.com/
La Chatte (electro synth expe - Paris)
https://lachatte.bandcamp.com/

* AMBIANCE *
Solid Cat vs. Oliotronix (techno rave fidget - BXHell)
http://www.levistova.com/
https://soundcloud.com/nacasat/tracks
Klaus Vomi (oddities - Liège)
http://klausvomi.partouze-cagoule.fr/
Coeur Vert (grindcore dance - BXHell)
http://amis.minimal.be/coeurvert/

* Performances *
Camille Ducellier - Reboot Me
http://www.rebootme.fr/
Annie Lam (butoh painting - France)
http://histoirederiens.com/
Milady Renoir (body cocoon performance - BXHell)
http://miladyrenoir.skynetblogs.be/
Ouistiti Glace (absurd feminist action theatre - BXHell)
http://www.roure.be/spip.php?rubrique3
Maria Brasura (postporn anarkopole dance - Berlin)
https://youtu.be/ikQT3y5V1cw
Misfita and Klau (gynegore cabaret - Calafou/Chile)
https://www.behance.net/gallery/26796085/condesa-sangrienta-bloody-countess
Juicy Gin ((body positive gender fucking performance - Den Haag)
Max' (performance - BXHell)

Sunday june 10th :

15H: CLOSURE DISCUSSION

* Workshops *

16h-20H: Zine
16H-18H: AnarkoPoledance (with Maria Basura Berlin/Chili - on donation) - Learn the no gender and anarchist pole dance. Workshop on 3 days.
16H-20H: Rap (with Les Sales Coiffeuses - Anderlecht - Free)
AnarchaFeminist and Queer collective creation!
17H-18H: Queefs (with Funky Freaky Cookie France - Free) Your cunt is an instrument too!
18H30-20: Discussion about chemsex (Free)

* Performance *
Camille Ducellier - Reboot Me
http://www.rebootme.fr/

* Concert *
Madame Patate (folktronica lullabies - BXHell)
http://madamepatate.com/
V (darkpop)
https://vlovescats.bandcamp.com/

* AMBIANCE*
Bon Goût (everything new old near far - Liège)
https://www.mixcloud.com/DJ_Bon_Gout/

* SCREENINGS *
Encore la nuit by Mignon
- no link yet -
Pagan Variations by Aj Dirtystein (tarot performance post-porn artfilm - Toulouse)
http://www.ajdirtystein.com/

+ surprises

And during all the weekend :

* Zine Workshops *
* Video installation by Naomi Bleiberg (https://vimeo.com/naomibleiberg)
* Reboot Me and La Lune Noire by Camille Ducellier
http://www.rebootme.fr/
* Exhibitions with : Rebecca Rosen, Camille Ducellier, Moug Meconium, Ema Discordant, Funky Freaky Cookie & more
* Live screen-prin ting, bring your clothes !
* Wardrobe, make-up, nails…get your freak on !
* Portraits for those who want memories
*Chattomaton
* Distro, zines, merch & cool stuff
* Our famous crazy cool alcohol-free drinks
* Vegan food, snacks & cookies
* Massages abhyanga
* Awesome deco
* surprises and lots of love

registrations for the workshop are opened please write to: allcuntsarebeautiful@grrlz.net

Infos : http://bitchcraft.jimdo.com/acab
or : allcuntsarebeautiful@grrlz.net
https://www.facebook.com/b.tchcraft.brusshells

Bitchcraft's facebook page : https://www.facebook.com/b.tchcraft.brusshells

Artwork by Misanthropie vs. Charlotte Bug
https://misanthropie.noblogs.org/
http://charlotte-bug.tumblr.com/

Main venue : Le Barlok, avenue du port 53, 1000 Bruss'Hells
Some activities will take place elsewhere in the city.

Entrance on donation.

Please be nice & respect the people around you.
We will try all together to create a queer & feminist SAFE space, which means offensive behaviours will be turned down. If it's not enough and the disrespectful behaviour goes on, we will ask that person to leave.
Thanks for your understanding.

Feel free to give extra cash at the entrance if you can, it's a great way to support the artists.

Thanks a lot,

XOXO

The Bitchcrew.

22:14 07/07/2016 | Lien permanent | Tags : act-u, society, poly-tiques |  Facebook

5
jui

saveurs du soir

DSC01674.JPG

Il y a des maisons qui réparent les mauvais souvenirs qu'on avait perdu.

23:39 05/07/2016 | Lien permanent | Tags : humoeurs |  Facebook