13
jui

Bons anniversaires mes ateliers

Il y a 12 ans, j'ai mis mes pieds et mes mots pour la première fois dans un atelier d'écriture. Je m'y étais ennuyée tout autant que j'avais découvert une précision à mon propos. Ecrire pouvait se faire simplement, là, devant moi. J'ai fomenté une révolution en mon corps. J'écrirais et j'écrirais avec / au sein des ateliers. Et si je pouvais aussi écrire en dehors, en plus, autour de ces ateliers, c'était bonus.

Il y a eu le Littéméraire, un site d'ateliers d'écriture, une dérive souhaitable de RDV.be. Nous y avons exploré le pire et le meilleur, de l'écriture et des commérages.

Il y a 11 ans, un samedi 14 juillet, j'ai animé mon premier atelier d'écriture vraiment pensé atelier d'écriture.
Il y a 11 ans, il y avait Marine, Suzy, Lalou, Clau, Roger, Waltaire, Caro, Titi, Olivier et d'autres. C'était dans le bel et grand appartement à Matongé que je partageais avec Marine, petite soeur de coeur et beurre.
J'avais compris la nécessité d'être animée (pour moi), la nécessité et la joie d'animer dans un cadre tourné vers l'écriture, la découverte, le jeu. Des choses évidentes, simples ou pas vraiment, finalement.

Il y a 8 ans, j'ai rencontré Réjane Peigny et Pascale Fonteneau et le réseau Kalame. La nécessité de me former, d'intégrer les connivences d'avec des pairs (et d'explorer mes impairs), de chercher à comprendre des méthodologies, des pratiques, d'assimiler une éthique, d'appréhender une philosophie personnelle ET collective.
Je suis devenue membre dite active. Mes ateliers se sont multipliés, renouvelés, amplifiés (qualité pas quantité).

Du café le Greenwich (ancienne version) au cellier du Moeder Lambic (Saint Gilles), d'une salle obscure de l'Arenberg (R.I.P) à une bibliothèque dégarnie à Namur, d'un ancien café de village en Gaume à la Cité de la Musique à Paris, du Château de la famille d'Amélie Nothomb à une caravane devant une église occupée par des réfugiés, d'un hôtel de passe (Le Neutre) à la Maison d'Erasme, d'un squat liégeois à la librairie 100 papiers, de chez Suzy à chez moi, des lieux m'ont ouvert portes et fenêtres et esprits.

Il y a 4 ans, j'ai hérité d'un drôle de poste au sein du réseau Kalame. J'ai même hérité d'un calame de 2 mètres en bambou qui trône dans mon bureau. Coordinatrice du réseau au sein de la Maison des Littératures Passa Porta. Avec ça et des gens bien, j'ai aussi conceptualisé, coordonné, produit, assisté des festivals (Passa Porta, Marathon des Mots, Au Bord Elle, FiEstival, ...) où les textes, les mots, les voix sont amplifiés.

Depuis un an et des..., Kalame réside à la Maison de la Francité, est devenue asbl en octobre 2013, attend son site internet avec impatience et est mon occupation à tête pleine (et à mi-temps).

J'anime des ateliers d'écriture pour:

- faire écrire
- garder mon oeil hagard ou ouvert sur mon processus d'écriture
- partager des marottes, en attraper d'autres
- étudier des textes, des auteurs, des concepts en plus des études que j'ai arrêté "tôt"
- rencontrer des gens en écriture
- assimiler des univers, les digérer, les transformer
- gagner quelques sous en plus
- visiter des espaces temps hors quotidien
- écrire
- lire
- entrer en connivence avec le monde
- écouter gronder ou ronronner des gorges d'autres
- traverser

Je remercie les centaines de participants, la possible cinquantaine de lieux, les livres et ma vie pour tout ça. EN écrivant ça comme si je parlais de moi morte, je me dis que je n'ai encore aucune raison d'arrêter.

C'était la séquence émotion juste avant la grande finale de la coupe du monde de football.

francis-picabia-sans-titre-projet I.jpg (portrait de moi réalisé par Francis Picabia)

19:14 13/07/2014 | Lien permanent | Tags : atelier, ego trip-e |  Facebook

Commentaires

bon anniversaire, toi, tes ateliers, ta liberté de tout donner
bon anniversaire aux amours qui y sont nées
aux talents qui s y sont epanouis
bon anniversaire aux enfants nés de ces amours
bon anniversaire à l arbre et aux fruits

Écrit par : suzy cohen | 13/07/2014

merci,Milady,de t'avoir découverte.Je ne sais plus comment et où? Je crois que c'est facebook qui en est la cause....et un spectacle de Buto,(où j'ai vu,pour la première fois Suzy,l'adorable),et une lecture à passa porta ,où j'ai découvert de nouvelles idoles:Antoine Boute,Andy Fierens,entr'autres.Et plein,plein,plein depuis.Merci,merci.Mille baisers. mar

Écrit par : mar bikx | 13/07/2014

Les commentaires sont fermés.