2
mai

Expo - chantiers - échafaud-age - mitrailles.

Texte du Centre Culturel du Brabant Wallon...

Port du casque obligatoire pour circuler sur nos [CHANTIERS]

Allons-nous réellement prendre la brique et la truelle pour élever de grands édifices ? Pas au sens propre, même si l’idée de s’intéresser au processus de construction amène une suite parfaite au thème de l’an dernier, [HABITER].
Nombreuses sont les mises en chantier possibles car elles peuvent être plus symboliques, aussi. On recherche le mieux vivre. Alors, rempli de projets, avec des plans établis et des outils affûtés, on démarre le cœur léger. On sait que la traversée sera parcourue d’émotions diverses et changeantes. Car, le chantier, personnel ou collectif, est une aventure souvent imprévisible, bruyante, parfois chaotique, toujours source de remises en question. Chacune des activités proposées jusqu'en juillet 2012 (voir le programme ci-dessous) sera animée de cet esprit.
 
La suite là.

Texte de Milady Renoir, accompagnant une série de portraits réalisés par le Centre culturel du Brabant wallon dans le cadre de sa saison [CHANTIERS]. Pour le festival "EN L'AIR !", Benoît Van Oost a réalisé la scénographie du Parc à Mitrailles sur le thème du chantier. — with Milady Renoir at Parc À Mitrailles.

18:19 02/05/2012 | Lien permanent | Tags : act-u |  Facebook

Les commentaires sont fermés.