19
déc

yes he can.

"L’artiste Miguel Endara a eu l’idée de dessiner le visage de son père. Pour réaliser cette illustration tout en pointillés appelée “Hero”, il lui a fallu plus de 3,2 millions de points d’encre ainsi qu’une bonne dose de patience." Ici.



32-million-ink-dots3

32-million-ink-dots2

32-million-ink-dots1

13:22 19/12/2011 | Lien permanent | Tags : arts |  Facebook

Les commentaires sont fermés.