27
oct

Portraits idiots.

Je suis en possession de 5 DVD du documentaire réalisé par Marie Doria autour de ce projet:

http://www.cie-robinson.com/portrait_idiot_video.htm

Il est en vente au prix de 15 euros + frais de port. Me contacter sur miladyrenoir@yahoo.co.uk en cas de commande. Renseignements

PORTRAITS IDIOTS PDF

A lire : Portraits Idiots au Festival Le Temps d'Aimer de Biarritz, septembre 2010."

Création en 2010.

  • Chorégraphie : Richard Cayre, Claude Magne
  • Musique : Guy Raynaud
  • Arts plastiques : Jean-Charles Dotigny
  • Assistante : Anne-Laure Lamarque
  • Tournage du film : Marie Doria
  • Tous les membres sont supposés pouvoir être visibles par un public.

" En partenariat avec l’Office Artistique de la Région d’Aquitaine : accueil en résidence du lundi 20 avril au jeudi 7 mai 2009 au Molière-Scène d’Aquitaine ; sortie publique mercredi 6 mai 2009 à 18h30.

Idiotes, idiot, signifie simple, particulier, unique. Toute chose, toute personne sont ainsi idiotes dès lors qu’elles n’existent qu’en elles-mêmes, Clément Rosset (le réel, traité de l’idiotie).

Ce projet de portraits chorégraphiques est le désir d’une équipe de créateurs réunis par Claude Magne et qui cherchent autour de différents langages artistiques : la danse, la musique, la mise en espace, la peinture et la vidéo.

Ils s’appuient sur le courant esthétique de l’idiotie. Cette tendance se permet les excès, les détournements, la dérision de l’acte artistique et de l’entreprise humaine.

C’est un moment charnière dans l’œuvre des quatre auteurs : Claude Magne, Guy Raynaud, Richard Cayre et Jean-Charles Dotigny. Arrivés à un âge où ils souhaitent réinterroger leur propre parcours, déterrer les rebus enfouis par des années de production artistique et qui s’avèrent en fait avoir depuis toujours conditionné leur démarche. Rebus d’identité, obsessions camouflées, désirs rétrogradés et tout un fatras sensible entassé, car sans profit apparent et qui demande aujourd’hui une place dans le chantier languissant d’une existence artistique.

Soucieux des grincements d’autrui, ils ont décidé de s’entraider afin de permettre l’émergence de ces traces aux dépens de ce qui fonde actuellement leur reconnaissance professionnelle. Ils envisagent ainsi un déplacement de leur valeur esthétique par regards croisés et divergents, l’abandon de leurs craintes éventuelles et la non concession mutuelle. Le tout devant servir un dispositif mobile, exposable ou présentable dans divers lieux, pour différents types d’évènements, dans lequel l’idiotie manifeste des dits artistes devrait pouvoir éclater dans toute sa dérision.

Vous n'aurez jamais assez de faire rupture avec ce bonhomme que vous êtes supposés incarner, Fernando Pessoa.

De l’autoportrait comme œuvre de mutilation

User de la danse pour disparaître. Le corps se voit, est toujours trop visible, nous sommes conditionnés à lire, interpréter chaque pulsion, cillement, contraction ou relâchement peaussier. Il y a toujours trop de corps, de poids, de matière, toujours trop qui se cache ou qui se montre, qui se donne ou qui se retire. Je veux être de toutes parts attaqués par des auto-portraits sans concession perpétuelle, se cacher le jour et avancer dans la nuit des gestes. Car je me suis jusque là dérobé aux esprits qui me soufflent, qui m’enjoignent de décamper de ce corps nommé et ajusté aux besoins de l’espèce. Je me bats désormais dans la démesure de ce corps devenu trop grand, ou trop lâche pour en sentir l’unité et sans parler de la fatigue de ne plus rien pouvoir savoir, ni de l’âme, ni du curieux chercheur, enfin de la véritable déconfiture où chaque phalange poursuit son propre effort et ne communique plus. Ainsi la terre qui revêt de fausses couleurs, diverses fenêtres et d’autres étrangetés, Claude Magne.

 

Questions sur l’absurdité de nos présences, la gratuité et l’insignifiance de nos actes.

Questions sur l’acte de danser, comment le monde traverse nos corps.

Questions sur le portrait, l’autoportrait, l’unique et le multiple en soi même, les limites supportables du narcissisme, la destruction des images de soi.

Questions du dialogue entre les images et les portraits d’autres gens, venant d’ailleurs, et la présence concrète, charnelle d’un homme.

Questions sur l’aspect spectral du corps, ses limites visibles, ses contours, les forces qui l’habitent."

12:09 27/10/2011 | Lien permanent | Tags : arts |  Facebook

femme des cavernes... unissez-vous.

shipwreck.jpg
là.

10:19 27/10/2011 | Lien permanent | Tags : humoeurs |  Facebook

22
oct

Creep, Loser or unfortunate?

Test yourself.


weegee.jpg

12:27 22/10/2011 | Lien permanent | Tags : humoeurs, act-u |  Facebook

Nostalgia

Une série et concept “Abandoned Televisions” par le directeur artistique Alex Beker actuellement basé à Miami. Un mélange de souvenirs nostalgique et d’émotions d’enfance, associés à la culture TV populaire de l’époque comme les séries Mag Gyver, Miami Vice ou Arnold & Willy.



persuaders

columbo

macgyver

starsky-hutch

love-boat

differentstrokes

kojak

kit

miamivice

ingalls

gilligan

genie

loveboat

fantasyisland

curly

chips

mork

muppets

wonderwoman

12:24 22/10/2011 | Lien permanent | Tags : humoeurs |  Facebook

21
oct

Spiders...

  989817E1F6FA4814BD0FE3BB4C7E9EC9@nanou

 

Un effet secondaire inattendu des inondations dans une partie du Pakistan est que des millions d'araignées se sont réfugiées dans les arbres pour échapper aux flots ravageurs. Vu l'ampleur des inondations et du fait que les eaux ont mis très longtemps à se retirer, plusieurs arbres se sont retrouvés encoconnés dans les toiles d'araignées.

 

 

 

La population de cette partie de Sindh n'avait jamais observé ce phénomène auparavant, mais ils rapportent qu'il y a beaucoup moins de moustiques qu'ils n'auraient pu l'imaginer étant donné la proximité des eaux stagnantes aux alentours. Il est à supposer que les moustiques se sont retrouvés prisonniers des toiles d'araignées réduisant ainsi le risque de malaria, ce qui, pour la population de Sindh qui doit faire face à bien d'autres épreuves après les inondations, serait une bénédiction.

0F2B331F4B2B497898CF48B4FB99414E@nanou
D2AAE384AACD436FB86D9FA4B9B2B501@nanou
5F45091C91DE4E59A155550B2565B535@nanou
0D26D4E5C7154A2A8562666BA788D87A@nanou
5E52A353123B49348D1760AD0115C9EA@nanou
A22C7AD5FE384B738D439BDCF99A47BD@nanou
7CBD03DCA0164F928E10B3F01CA48112@nanou
CD095F407C974E3CB5967C1F496B65A1@nanou

 

 

16:46 21/10/2011 | Lien permanent | Tags : act-u |  Facebook

19
oct

exactitudes

127_06.jpg

127_04.jpg

127.jpg

la suite là.

22:51 19/10/2011 | Lien permanent | Tags : arts |  Facebook

Fête du cul: la totale!

chaise.jpgNuits du Paradoxe
@ Les Ecuries de la Caserne Fonck : 2, rue Ransonnet 4020 Liège
Du 2 au 5 nov : La Fête du cul – Les Assises du cul

Cette édition mettra à l'honneur la chaise, inséparable alliée de tous les culs du monde.
La chaise – bistro ou Louis XVI – accueille tous les culs, sans distinction de genre, d'âge, de nationalité ou de classe, dans toutes les circonstances de la vie.
La fête du cul lui rendra donc hommage, faisant de celle-ci l'élément central de ces Nuits du Paradoxe.
Nous invitons les artistes, les loufoques, les bricoleurs en tout genre à s'emparer d'une chaise et, partant d'expressions et de formules centrées sur le "cul", à la transformer, la customizer, à en faire l'assise métaphorique de toutes les paires de fesses.
Sélectionner une expression parmi les suivantes, ou suggérez-en une, et contactez-nous pour participer à ces "Assises du cul".

• Avoir le cul entre deux chaises
• Le cul dans le beurre
• Le cul bordé de nouilles
• Avoir le feu au cul
• Avoir la tête dans le cul
• Lèche-cul
• Peigne-cul
• Comme cul et chemise
• Le cul sur la paille
• Se casser le cul
• Cul béni
• Cul terreux
• Trou de cul
• Parle à mon cul, ma tête est malade

Mercredi 2/11

18h30 – vernissage de l’exposition « La chaise parle du cul »
Des artistes, des loufoques, des bricoleurs en tout genre ont transformé et customizé des chaises en partant d'expressions et de formules centrées sur le « cul « pour à en faire l'assise métaphorique de toutes les paires de fesses.
20h00 – « Visions des femmes assises »
Regards de Prostituées

Jeudi 3/11 – 20h « A fond la chaise ! »

Soirée littéraire – lecture par Jean-Paul Bonjean et Pierre Huson
Performance de Milady Renoir
Milady Renoir qui ouvre le bal du cul? Mièvreries et Pruderies à l'épreuve? Vraiment? Elle ouvrira la danse avec une performance autour de thématiques connues et reconnues et inconnues de son répertoire organique: séduction, répulsion, féminité, provocation, indécence, intimité, spectacle, exhibition, introspection, en-jeux, déception, improvisation...
Que sera le public? Qui fera la performance? Qui deviendra intime? Qui créera du lien? Qui chèrera la bobinette? Qui prendra du plaisir? Qui fera l'innocent?

Vendredi 4/11 – 20h – 5€
« Des vieux films qui vous laissent le cul par terre »
Interdit aux – de 18 ans

l’empereur patrice propose sa collection de films pornos à travers les âges accompagné par la compagnie « années folles »

samedi 5 novembre - 22h - 5€
« Il vaut mieux là qu'ailleurs »

Fête de clôture (animée par Hugo Freegow - http://www.myspace.com/freegow et ses 40 cousins) et grand tournoi de chaise musicale (présenté par Bob le Marin)

!!! Chaque soir, - chaise musicale en ouverture de soirée. !!!

Les Nuits du Paradoxe, c'est aussi un appartement reconstitué: Venez l'investir, le décorer, y faire votre lessive et y organiser vos repas entre amis!

 

http://www.certaine-gaite.org/index.php?page=posts&mod=post&post_id=109

22:18 19/10/2011 | Lien permanent | Tags : humoeurs |  Facebook

Milady Renoir ouvre la fête du cul à Liège - à fond la chaise! (3/11/11)

A fond la chaise fête du cul fly.jpg

Littérature/Conte

Jeudi 3 novembre (de 20 à 23h). (dans 15 jours)

Dans le cadre des Nuits du Paradoxe- "la fête du cul".

Soirée lecture par Jean-Paul Bonjean et Pierre Huson.

Performance de Milady Renoir.

Milady Renoir qui ouvre le bal du cul? Mièvreries et pruderies à l'épreuve? Vraiment?

Elle ouvre la danse avec une performance autour de thématiques connues et reconnues et inconnues de son répertoire organique: séduction, répulsion, féminité, provocation, indécence, intimité, spectacle, exhibition, introspection, en-jeux, déception, improvisation...

Que sera le public? Qui fera la performance? Qui deviendra intime? Qui créera du lien? Qui chèrera la bobinette? Qui prendra du plaisir? Qui fera l'innocent?

Où :

  • rue Ransonnet, 2
  • 4020 Liège

Informations :

Edifié en 1837 pour l'entraînement des régiments de cavalerie, ce manège est un étonnant exemple d'architecture, sinon de génie militaire. Aujourd’hui entièrement rénovée, la Caserne Fonck est sans hésiter l'une des plus belles salles de Liège et le lieu de prédilection des Ardentes Club. D'une capacité modulable de 400 à plus de 1500 personnes, la salle se prête aussi bien aux concerts rock qu’aux soirées électro.

S'y sont déjà produits à l'invitation des Ardentes Club : Editors, Arno, Hooverphonic, Midlake, Puggy, Dr. Lektroluv, Selah Sue, Anna Calvi, Die Antwoord, Kap Bambino, Jamie XX, Miossec, Le Peuple de l'Herbe, MLCD, Mass Hysteria, Daan, Mixhell, An Pierlé, Kap Bambino, Little Mike (Birdy Nam Nam), Boombass (Cassius), Breakbot, PartyHarders, Baloji, Féfé, 65daysofstatic, The Glimmers, Riton, In Flagranti, The Subs, AKS, The Qemists, etc.

Adresse: 
Rue Ransonnet, 2. 4020 Liège.

perf bordal 1.jpg

perf bordal 2.jpg

22:13 19/10/2011 | Lien permanent | Tags : humoeurs, arts |  Facebook

Un texte dans la revue Syncope

  • Parution du n°1 de  la revue
  • Syncope, MARTYR(E), écrits et visuels, à
  • lire et à voir absolument.

ABSOLUMENT!

 

JU

Ju in Martyr(e).  (par jacques cauda)


Syncope est une revue érotique, pornographique et corporelle (tirée à 100 exemplaires) publiée par les éditions Crimen Amoris, situées à Mons en Baroeul (F-59370). Le numéro #1 est sorti depuis peu. Un de mes textes s'y trouve. J'en suis ravie.

 

21:53 19/10/2011 | Lien permanent | Tags : lis tes ratures, arts |  Facebook

9
oct

Sun (is) down (Adi Lavy)

Là.

adi lavy campdown sun.jpg

sundown info.jpg

21:10 09/10/2011 | Lien permanent | Tags : arts, healfff |  Facebook