30
déc

Blond ambition & Dark turnover

 (merci à http://rigaut.blogspot.com/)


Alexandra Stewart dans le Feu follet (1963), de Louis Malle


"Ecoutez, Solange, vous comprenez, vous êtes la vie. Eh bien, écoutez, la vie, je ne peux pas vous toucher. C'est atroce. Vous êtes là, devant moi, et pas moyen, pas moyen. Alors, je vais essayer avec la mort, je crois que celle-là se laissera faire. C'est drôle, la vie, hein ? Tu es une jolie femme, bonne, tu aimes l'amour et pourtant, nous deux, rien à faire, hein ?"

"Au revoir Alain, nous vous aimons bien"

Solange : "Vous avez du coeur."

Alain, très las : "Je ne comprends rien à tout ça. Au revoir, Solange."

19:11 30/12/2009 Publié dans Général | Lien permanent | Tags : ego trip-e |  Facebook

Les commentaires sont fermés.