1
aoû

invitation à l'oubli

Richard Laillier - Nuit(t noi)re III

Dans un état donné, réfléchi, présent, peu de place pour l'oubli, pourquoi se contraindre à la rétention d'informations?
Retirons le regret, l'état de mémoire, l'envie de souvenir, exécrons le retenu, explorons l'invertébré, l'indécis, l'involontaire, (re)venons à la légèreté d'une enfance neutre, sans encombres décisifs, parcourons, chacun dans une bulle, le parcours sans pavé...

là, rêves d'un oubli occultant, d'une non-mémoire sans calque, sans encre, un non-lieu, sans arborescence, un espace d'eau, dans lequel le bruit, l'envie et la passion n'ont de place, un tarot vierge, puni, dénué de droit, de loi, un radeau coulé et heureux d'être coulé, un départ qui ne fait courir personne, une essence stérile, sans poison, ni jalons, un ventre blanc, nu, hérétique face aux yeux de ceux qui croient, allons vers ce creux sans sens, ni valeurs.

Donnez moi une petite pierre que je sème ce silence...

(illustration by
Richard Laillier)

10:51 01/08/2008 Publié dans Général | Lien permanent | Tags : ego trip-e |  Facebook

Les commentaires sont fermés.