24
déc

Offrez un costume de catcheur à vos enfants pour Noël*

super_amigos_042607http://www.dailymotion.com/thyldonkeyboy2/video/x3tjr4_bruno-a-true-catch-story_shortfilms

*conseil de Thyl, un des réalisateurs, lequel subit La Main du Géant de Bruno Le Colosse à la fin du film.

CADEAU!!

17:06 24/12/2007 Publié dans Général | Lien permanent | Tags : arts |  Facebook

11
déc

Colloque du groupe Arts, Corps et Littérature de Bordeaux - 13-15/12/2007

Colloque du groupe Arts, Corps et Littérature de Bordeaux, «Viol, violence, corps & identité» les 13&14&15/12/07: http://stigma.site.free.fr/ afficheweb2007

Nous (l'homme & moi) y sommes dès demain... SI!

 

 

11:20 11/12/2007 Publié dans Général | Lien permanent | Tags : arts, act-u |  Facebook

10
déc

désordre

Rudolf Schwarzkogler MARRIAGEavec un choix comme rien, on avance dans l'ondulation, on prend la vrille comme une décision, puis tout revient, indécision dans le ventre, on reprend ses guides, on relit les annuaires, les ossuaires, les codex, mais rien ne tourne en ligne droite, la faille pousse, on dévie d'un pouce et c'est le canyon qui ouvre sa gueule. L'huile coule du rouage, de gauche à droite, le corps prend l'onde de face, débordements en façade, la proue parle à la poupe, la tentation du vide grandit dans les bras, on les tend pour partir, mais fuir se définit en destin, on parle vite, on épuise les finances, on faiblit entre les encres, on donne ses envies au voisin, on, le con, vascille, puis, c'est le reviens-y, le décale-toi, le crois-y encore, on lourde les bagages, on leste les nacelles, mais rien revient, avec son lot de quotidien canin, petites gelées matinales à infusions du soir, une journée dans un comble comme une vie dans une cave, tout passe à la poussière, les yeux gris plantés dans un visage jauni, on survit depuis longtemps, trop longtemps, peut-être.
rien, viens, on t'attend, on sait que tu te dissimules, que tu jailliras aussi froidement qu'un cadavre à la surface d'une mare coincée entre deux autoroutes, on te sait vaillant malgré ton néant, viens, rien, viens, tu ne fais plus peur puisque tu es reconnu de ceux qui t'admettent, tu ne crains rien, rien, viens.

(illustration de Rudolf Schwarzkogler)

10:45 10/12/2007 Publié dans Général | Lien permanent | Tags : texte |  Facebook

6
déc

Message d'un homme derrière le rideau de la Balsamine (pour le coup de l'envol, ce soir)

le jour de l'envol__c_Odile_DubucqSi le cœur vous dit d'aller voir un spectacle pas comme les autres:

° de théâtre mais tellement plus libre que le théâtre
° de musique mais qui raconte tellement plus qu'un concert
° de poésie mais tellement plus drôle qu'un poème
° de danse mais tellement autre qu'une danse
 
Ruez-vous les yeux fermés (non, ouverts !) à la Balsamine, voir

"Le jour de l'envol' de Olivier Thomas (4 > 22 décembre 2007 à 21:00)

Recevez comme moi toute l'émotion, la drôlerie, les sons, les mélodies, les mots invraisemblables des 5 personnages.

PS: profitez des jours qui viennent, car c'est dans la période qui suit immédiatement la première qu'il y a de la place
(et qu'il faut les soutenir)

Le lien :
http://www.balsamine.be/site/spip.php?page=sommaire
... ... ...
Quelque part, dans l'esprit de quelqu'un, un ballon est sur le point de s'envoler
Une bouteille à la mer, mais dans le ciel.
Un espoir.
Une fête qui n'existe pas.
Pourtant, elle a l'air d'être inscrite au calendrier, comme une fête annuelle : ce soir, c'est le jour de l'envol, l'envol du ballon.
Il faut absolument répéter, il y aura de la musique sur le kiosque. Il y aura de la lumière à installer.
Cinq musiciens tentent de s'accorder pour le concert de ce soir.
Ils échangent les instruments, les démontent, les remontent, tapent sur des casseroles, chantent, puis passent à table, parlent avec l'ailleurs, roulent à vélo, s'emmêlent avec le verbe, dévisagent le hurlement des loups.
La disposition des musiciens est fantasque, les instruments rebelles, le kiosque trop petit, le discours dans une langue que l'on ne comprend qu'à demi-mot, la partition trop grande, le ballon trop plat pour voler, mais qu'importe. Ils préparent la fête et la vivent.
Ils sont la fanfare sur le kiosque et le discours dans la plaine. Ils sont les verres qui s'entrechoquent, la foule qui s'impatiente. La procession du jour J s'enflamme et se décompose en danse vaudou.
Un jour qui « est », sans narration particulière, si ce n'est celle de cinq hommes qui se débattent avec la réalité musicale et l'apesanteur pour tenter de donner corps au rêve de l'envol.
...
Merci !
Nicolas.
--
Deux doigts dans la prise de vue
Ca fait un courant artistique

http://vuelaterale.blogspot.com/
Studio Z 2006

14:03 06/12/2007 Publié dans Général | Lien permanent | Tags : arts |  Facebook

4
déc

Encore un peu de pub' (ici, pour Frédéric Vignale, le moustachu mousquetaire)


Frédéric Vignale Samantha Lemonnier nuehttp://www.dailymotion.com/fvignale/video/x2te77_les-ronces-le-film

&

http://www.dailymotion.com/fvignale/video/x3g9rj_la-femme...

13:34 04/12/2007 Publié dans Général | Lien permanent | Tags : arts |  Facebook

AuBordElle continue jusqu'au 8 décembre... et nous, samedi, on a vu ça...

 C'était à Liège, AuBordElle, il faisait beau le jour et pluie le soir, il y a eu un atelier d'écritures sur le thème de l'exposition de soi, quelques femmes, un homme se sont dévoilés entre miroirs (même brisés) et faux semblants, puis Pascale Barret a sorti ses poils2007.11.29 148, sa vitre et ses synapses, ensuite, Milady a posé des questions sans trop de pièges à Marta MO Gomila, Pascale Barret (encore elle), Etienne Ethaire2007.11.29 198, Boris Lehman, autour d'une table ronde mutée en parallélogramme, puis Boris Lehman a écrasé le monde pour finalement "mourir" sous un masque sans air, enfin 2007.11.29 213Absinthe a odorisé des lettres, des messages, des tonalités, sous couvert d'une vidéo de Nicolas Marchant… Il manquait quelques rangées de gens, mais pas de diversité ni de sensualité (les sens en émoi, pas d'érotisme aguicheur)… 
Ça vous aurait dit? Vous êtes déçu de ne pas avoir été là? 
Voici ci-dessous le lien vers le site du Festival, en première ligne, le lien vers les photos de Sylvie Steppé, reporter à Liège pour énoncer les choses citées ci-dessus: http://aubordelle.icilaterre.be/index.php?option=com_content&task=blogcategory&id=24&Itemid=40  

A l'année prochaine? (nouvelle édition d'aubordelle).
 
Avant ça, un montage vidéo sera disponible, concocté par Thyl. (merci)
 2007.11.29 024
 

13:19 04/12/2007 Publié dans Général | Lien permanent | Tags : arts, atelier |  Facebook