29
jui

entre filles...

LES GS en FORMES small BULLES (à droite) a écrit:

"Pas tant queue ça
Il y a ces hommes et ces femmes qui sont différents mais en fait pas tant queue ça ! Le résumé de l’appendice est éculé.
Certains hommes ont les femmes très enfouies en eux et toute la difficulté résulte à les en accoucher.
Pour les femmes c’est plus simple ou plus compliqué selon qu’on soit à l’extérieur ou à l’intérieur.
Chercher à absorber l’homme par d’obscurs procédés revient à vouloir aspirer un éléphant à la paille ou à sacrifier un enfant hors d’un cercle de craie caucasien.
Il serait plus aisé à la compréhension de vous présenter un schéma annoté par d’éminents spécialistes.
Sur une courbe ascendante nous pourrions observer l’exacte véracité de ces constatations. Et là, juste à l’angle de cette fioriture anatomique turgescente, nous pourrions pointer que…
Mais je m’égare sur des futilités corporelles facultatives qui pourraient vous éloigner de la compréhension globale du sentiment que je partage.
C’est d’ailleurs le moment clé pour vous révéler ce que tout le monde devrait, devra, doit savoir sur le sujet.
Je vais donc compter jusque trois et tout vous dire…

1 …2…4…
merci n’oubliez pas le guide !"

 

Milady, sa copine GS (à gauche) a répondu:

 

"Il y a des hommes différents des femmes, partons vers la légende, puis arrivons à l'éclaircissement par une seule expérience, l'aptitude primale, soit l'échange.
Le don de soi est un principe qui pourrait écarter les comparaisons primitives pourtant nécessaires. Chez l'homme (plutôt en dehors de l'homme), bien sûr, le relief génésique soit l'appendicule de l'homme post-pubère (s'il en est), peut être métaphorisé à (mes) souhait(s) comme un legs de personnalité, une générosité sans retenue (Ejac' attack') et même une aumône pour les solitudes exaspérées, une sorte de pourboire pour les piliers de bar à jupons…

La femme, réceptacle ou contenant (selon Ferdinand de Saussure le bien nommé) admet le comble, cette privation d'évacuation canalisée comme un privilège, une faculté. En effet, tout néant (chaotique ou gnostique ou tellurique), toute marge crée le doute, le mystère donc l'invention, l'ouvrage (merci Gaïa, Iris…).

Il est donc établi que le creux conçoit le plein, le délayage, que toute absence attire la fioriture, attise l'hypothèse.
Ici, nous ne parlons pas de procréation (nous ne sommes pas des dépôts de noyaux mous) mais bien de Création, de Système, d'Espace universel.
(…) (Résolutions infinies semi féministes sur l'utilité du couple)

Bref, la femme est la postérité de l'homme, pas sa meilleure amie. (ça, c'est la chienne)

Le sexe? L'union charnelle? Les culs? Tout est dans l'exégèse.


(Valerie Solanas, j'te kiffe, finalement)"

 

 

oui, c'est pourrire.

09:44 29/06/2007 Publié dans Général | Lien permanent |  Facebook

28
jui

SKIN - scénographie & Taupes sonores - occupation superficielle dans RDF181

SKIN est une intervention dans l'espace RDF 181.
à voir et à écouter le vendredi 29 juin 07 de 20 à 24h
&
SKIN is een tijdelijke interventie in de ruimte van RDF 181
te zien en te beluisteren op vrijdag 29 juni van 20 tot 24 u
SKIN

rue de flandre - Vlaamse steenweg 181 - 1000 Bxl
 
vous savez? RDF181 est le lieu qui accueille l'atelier Milady cet été (07 & 08)... si, si... tout est lié!

14:00 28/06/2007 Publié dans Général | Lien permanent | Tags : arts, atelier |  Facebook

27
jui

merry.go.round evening - Jeudi 28 juin - @ Triptyque (Paris)

merry.go.round jeudimerry.go.round evening, troisième acte et feux d’artifices annoncés pour clore ce tryptique… au Triptyque : imaginons ainsi de la neige en été comme au temps du #3 de Diabologum, des mots pleins de bleus, à vif, électriques (à Moi, échappée inédite des guitares d’Innocent X), des plages ambiantes passionnantes (l’Amérique enfin rêvée de Bexar Bexar) ou le poing perdu d’Arnaud Michniak, nouvelle secousse en solitaire après les séismes que furent Programme ou Diabologum.

 

ARNAUD MICHNIAK [fr] + A MOI [fr] + BEXAR BEXAR [usa] + dj O:liv

Infos : http://www.myspace.com/merrygoroundevening

 

Le Triptyque, 142, rue Montmartre 75002 Paris http://www.letriptyque.com

 

ARNAUD MICHNIAK [fr]

Chanteur du mythique groupe Diabologum dans les années 90 - 3 albums parus: "C'était un lundi après-midi semblable aux autres" (1993), "Le goût du jour" (1994), et "3" (1996) chez Lithium - puis de Programme - 3 albums parus : "Mon cerveau dans ma bouche" (2000), "L’enfer Tiède" (2002) chez Lithium/Labels, et "Bogue" (2004) chez Ici d'ailleurs - Arnaud Michniak s'essaie désormais à un premier projet en solo, "Poing perdu", qui pousse dans ses retranchements le rock, le hip hop et l’électro.

http://www.icidailleurs.com/artistes/arnaudmichniak.htm

 

A MOI [fr]

« Cultiver l’art de la rupture, errer mais sans confusion, se glisser sereinement dans une maison en feu, délayer avant d’être incisif »… D’InnocentX, trio parisien auteur de deux grands albums dédiés aux échappées électriques (« Haut-Bas » et « Fugues »), on connaissait surtout les guitares et le goût toujours juste de la sculpture sonore : la meilleure réponse française aux Sonic Youth et Labradford d’outre Atlantique dont on découvre aujourd’hui le nécessaire jardin secret, à moi, projet initié par les guitaristes Pierre Fruchard et Cédric Leboeuf (PH acide jusque dans les lettres, son univers à lui).

http://www.myspace.com/amoimusic

 

BEXAR BEXAR [usa]

« Américain ayant traîné ses guêtres entre New York et Austin, la ville où il réside désormais, Bexar Bexar […] publie aujourd’hui un deuxième Lp, « Tropism », dont le charme insidieux et la pochette surannée […] en font un objet rare, donc précieux. […] De sorte que d’aucuns évoqueront certainement la figure tutélaire du genre instrumental : Terry Riley, père fondateur de la musique minimaliste répétitive. D’autres rappelleront sans doute les divagations contemplatives de Labradford ou de Fennesz (période /Endless Summer/). Mais le génie de Bexar Bexar consiste à partir d’une trame a priori simple, sinon simpliste, pour la rendre a posteriori évidente et intemporelle. […] un substantif qui résume parfaitement cet appel aux voyages intérieurs. » Franck Vergeade – MAGIC !

http://www.myspace.com/bexarbexar

http://www.ownrecords.com

15:00 27/06/2007 Publié dans Général | Lien permanent | Tags : arts, muse hic |  Facebook

25
jui

Expositions/ateliers Echafaudages du 3 au 6 juillet à Ixelles

expo_echafaudages_stellingenAteliers, expositions en collaboration avec le CANEVAS - l'a.s.b.l Sanatia du 3 au 6 juillet.

 

Voici l'annonce d'une exposition remarquable (+ atelier d'écriture), puisqu'elle présentera les créations plastiques, musicales, écrites d'adultes souffrants de troubles psychiatriques, au sein de deux institutions qui collaborent à ce projet : Sanatia et Den Teirling (Ixelles).  Divers ateliers y seront organisés (peinture, soirée contes, écriture, djembé). Le thème en est "Echafaudages", évoquant la construction en équilibre provisoire de nos personnalités.
L'originalité de ce projet est, entre autre, qu'il vise à ouvrir l'institution psychiatrique sur l'extérieur. Ainsi, les gens du quartiers, des artistes, des voisins participent, sur le long terme, aux activités créatives, qu'il s'agisse d'ateliers, de voyages, et une fois par an d'une création théâtrale.  
Un atelier d'écriture "ouvert" sera organisé avec ce public spécifique dans le contexte de l'exposition. Les visiteurs sont cordialement invités  à venir écrire en leur compagnie joyeuse et imaginative :

LE MERCREDI 4 JUILLET A 18 H. CENTRE SCOLAIRE EPERONNIERS-MERCELIS, RUE MERCELIS 36, 1050 BRUXELLES.

 

Venez écrire, lire, voir, regarder, apprendre, comprendre, vivre. (click on picture/flyer)

11:19 25/06/2007 Publié dans Général | Lien permanent | Tags : arts, atelier, act-u |  Facebook

22
jui

Oxygène Jaune

suspens by NM

Nous ne sommes pas des piscines, ni des marécages, à peine des plongeoirs étroits, des cruches d'eaux enflées, encore, mais peut-être les petits poissons incolores, inodores jusqu'à ce que nous échouions-mourions. (Là, la pestilence fait terreau).

Bouffies d'orgueil-étalage, nous sommes surtout des emballages de plancton, des baleines à crosses, des orques martiaux, des mammifères chalutiers. Aussi, des pêcheurs de fonds, des passeurs de néant. Mieux-pire, nous sommes les charognards de nos propres portions-différences.

Alors que proches de nous, vulnérables, adhèrent aux rochers-excès, la légèreté, la fragilité. Petites sœurs du Rien, elles vagabondent, comme une bêtise cachée dans un placard froid, elles flânent avant d'être annihilées. Nous sommes tous des couvercles-assassins.

Quand une bulle brève nous monte à la gorge, c'est le cachet délicieux, c'est l'extase-minute puis l'oubli-fuite.

Le corail-coeur, lui, vestige d'une saine incertitude, couché dans la cale du ventre, craquelé de rouge cruor, veiné d'algues inertes, tout avarié, sali, dévié, il s'écarte dans l'eau, sans se dissoudre vraiment (encore). Il diffuse une vague-furie au compte-gouttes, dans cette canule omnisciente, seule juge de nos actes caverneux.

Un jour, c'est sûr, nous ne saurons plus que le squelette mou, que la carcasse insensible que nous charrierons, exista autrefois en os et cartilages.

Pour sûr, nous déploierons le mythe de la force au bout de nos armes salées, de nos engins incendiaires, prétextant l'ignorance comme un éclaircissement.

La mer-misère ne reconnaît pas son propre fond.

 

© Milady Renoir

 

(Art by Nicolas Marchant)

11:36 22/06/2007 Publié dans Général | Lien permanent | Tags : texte, arts |  Facebook

19
jui

avec tous les mots que j'ai déjà...

humeur 19 juin 07

(ARTs by... pierre radisic, james jean, hiroshi watanabe, michel journiac, robert motherwell, ...)

15:16 19/06/2007 Publié dans Général | Lien permanent | Tags : arts, ego trip-e |  Facebook

15
jui

Humeur collage du jour

collage collé

en image(s) only, artistes collés.

15:41 15/06/2007 Publié dans Général | Lien permanent | Tags : arts, ego trip-e |  Facebook

12
jui

Appel à textes - Projet "Ecrits durs comme des murs" autour de l'oeuvre de Jean Rustin - Echéance pour l'envoi ce 15 juin 2007

 
Jean Rustin la-nuit-1984"Ecrits durs comme des murs"  - Projet Rustin'ien - Proposition d'exposition textes (collectif aléatoire d'écrivains) + peintures de Jean Rustin

 

Intention à l'attention de Maurice Verbaet et Corinne van Hövell, co-fondateurs de la Fondation Rustin & Charlotte Waligora, Directrice de la Fondation Rustin:

 

 "Chacun choisit l’image qu’il souhaite donner de lui-même et du monde. Pour moi, le corps mis en scène, théâtralisé par l’espace vide et clos du tableau, est l’image qui me permet d’exprimer avec violence et de la façon la plus directe les sentiments et les désirs conscients et inconscients qui m’habitent et que je ne saurai traduire autrement que par ces images. Images que je laisse à d’autres le soin d’interpréter entre l’érotisme, l’obscène, le pornographique, mais aussi la tendresse, la pitié et le sacré."

 

Entre la tendresse et le sacré...  Jean RUSTIN autour de l'œuvre de Hervé Szydlowski, 1999.

 

Jean Rustin a d'abord percé plusieurs regards autour de moi, puis le mien, violemment.

Ses enfants vieux, ses personnages universels, leurs faciès aux teintes passées - passives? - puis, leurs trous, leurs antres, leurs yeux morts-vivants, leurs murs, tous ces monticules de férocité ont jailli tout droit des peintures comme après une tension insoutenable, incommensurable. Les éclaboussures sont ici, entre autres séquelles, des textes marqués de l'unique impulsion d'un ressenti extrême, d'une réaction singulière. Comme si la vérité des corps anéantis sur la toile avait réveillé l'authenticité du mot, et ce, chez des auteurs de plusieurs âges, territoires et communautés. Ces textes seront déposés à la Société des Auteurs de Bruxelles fin juin, sous couvert d'une identité collective. Chaque auteur soutient ce projet avec la force épaisse du groupe et la délicate distinction de chaque personnalité, de chaque auteur.

 La collection d'une vingtaine de textes, d'une chronique d'un journaliste passionné et possiblement d'une introduction de Jean Broustra, psychanalyste et écrivain, aussi co-fondateur des Ateliers de l'art cru, alimentée par divers médias (Internet, atelier d'écriture, bouche à oreille…) se présente ici dans sa forme la plus fumigée, puisque la proposition est d'accompagner les toiles de Jean Rustin dans une exposition Textes + Peintures au sein d'un établissement dédié au peintre, soit la Fondation Jean Rustin à Paris, soit le MAC (Modern Art Center) situé à Berchem-Anvers.

 L'offre de projet répond à un désir mordant d'inviter Jean Rustin (son œuvre) dans la spirale des mots qu'il exhorte. Exorciser les mots durs comme des murs a été la première étape, le déposer sur la surface du sol terrestre est le prochain pas souhaité.

 

 Au plaisir de nous "entendre".

 

 Milady Renoir,

Coordinatrice de la proposition de projet au nom des auteurs du projet Rustin'ien.


N'hésitez pas à demander les conditions pour votre participation avant le 15 juin sur miladyrenoir@yahoo.co.uk  

 

Pour des idées charnues?

Sites internet

Fondation Rustin : www.rustin.be
BBC :
http://news.bbc.co.uk/hi/englih/entertainment/art/newid_1980000/1980866.stm
Galerie idées d’artistes :
www.idartists.com

13:17 12/06/2007 Publié dans Général | Lien permanent | Tags : arts, atelier, lis tes rature |  Facebook

BLANC SUR NOIR - vote animal ou rouge.

VOTONS ANIMAUX

12:52 12/06/2007 Publié dans Général | Lien permanent | Tags : poly-tiques |  Facebook

11
jui

interlude symbolique

Vesica PiscisRecherche Vesica Piscis désespérement. (ou pas).

14:46 11/06/2007 Publié dans Général | Lien permanent | Tags : texte, ego trip-e |  Facebook