5
avr

NO FUTURE... or is there?

A la demande expresse de mon z'homme ému, mon compagnon de vies ex-grunge à peine repenti (parfois aussi nostalgique de cette période amère des pulls Jacquard déchirés et des jeans troués que l'est pour l'année 1977 le 1er punk de Belgique, j'ai nommé, Plastic Bertrand) qui doit bien avouer que le Grunge est dead, (et là, citons l'extraordinaire et charismatique Henri Rolins... "à partir du moment où ta mère prononce le mot, le mouvement est mort" (il parlait du punk mais le parallèle est évident), cet article correspond donc à une minute de silence virtuelle (ne touchez plus à rien...) pour la mémoire de Kurt Cobain, artiste mort né le 5 avril 1994.

 

 

En attendant de pouvoir remuer à nouveau, voici une petite citation (qui a provoqué chez mon corps une convulsion du zygomatique droit) écrite par ce Jésus de Seattle afin d'illustrer la larme qui flirte déjà avec votre joue:

"'I hope I die before I become Pete Townshend..."

On peut donc féliciter ce poète maudit et adulé, since no one asks (The ) WHO he is, whereas Pete Townshend lives in an obscure universe lost in Portobello Road (London) bying antiques for younger (a lot younger) women (vu de mes yeux vus)...

 

Et pour ne pas rater une occasion de faire de la pub pour les potes (vivants cette fois), voici un hommage pictural à Nirvana rendu par Giuseppe Montalbano

 

 

 

13:43 05/04/2006 | Lien permanent |  Facebook

Les commentaires sont fermés.