2
avr

Le Petit Chaperon Rouge @ Fondation Albert Marinus

La Fondation Albert Marinus présente un panorama sur le thème de l’image du Petit Chaperon rouge dans le cadre de la maison Devos datant de la fin du XIXe siècle et devenue Musée communal de Woluwe-Saint-Lambert.

 

Différents thèmes sont évoqués : la définition du conte, les versions de Charles Perrault et des frères Grimm, les traditions orales, le passage à l’illustration, la place du conte dans la société d’aujourd’hui... A côté de pièces dues à des artisans anonymes (images d’Epinal, marionnettes, gravures populaires, jouets, objets peints...), le visiteur trouvera aussi des oeuvres d’Edgard Tytgat, Gustave Doré, Sarah Moon, Chanel, Georges Méliès, Clark et Pougnaud, René Hausman... ainsi que des travaux réalisés pour l’occasion.

Un volume accompagne l’exposition Le Petit Chaperon rouge.

96 pages, quadrichromie, il est composé des participations suivantes :

 

Le Petit Chaperon rouge :

Charles Perrault - Jacob et Wilhelm Grimm - Version nivernaise

 

Variations sur le même thème :

Le Petit Chaperon rouge - Détail par Ariane Le Fort

Le mariage du Chaperon rouge par Foulek Ringeleim

Les caprices de Mademoiselle Rouge par Laura Berent

Le Petit Chaperon rouge par Luc Broché

Des yeux de miel par Benoît Adam

La véritable histoire du Petit Chaperon roug e par Valérie Nimal (http://polaroids.skynetblogs.be/)

 

Plusieurs points de vue :

Fil blanc, fil noir, fil rouge par Anne Lascoux

Le Petit Chaperon rouge par Bernard Coussée

Il était une fois... une rencontre dans les bois par F. Van den Eynde

Le Petit Chaperon rouge : une petite fille mal chaperonnée par

 Marie-Eve Van Mechelen

Du conte à l’illustration par Jean- Paul Heerbrant

Des illustrations de Elisabeth Bronitz, Sarah Guilloux, Isabelle Van Assche, Marin Strebelle, Benoît Adam, Elodie Antoine et René Hausman ont été créées pour l’occasion.

Publication disponible au prix de 14 Euros.

 

Renseignements: www.albertmarinus.org  

http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Petit_Chaperon_rouge

16:42 02/04/2006 | Lien permanent |  Facebook

Les commentaires sont fermés.