9
fév

la recommendation culturelle de l'an

Qui ne rêve pas d’entendre la voix de Mozart plutôt que son clavecin fou ou le rire de Lucy l’Australopithèque avant de se prendre un os dans le crâne par son amant jaloux ou encore de garder au fond du tympan le premier gazouillis du petit Gaëtan ou le dernier soupir de Mamie Marcelle… les archives publiques peuvent bien intéresser le commun des vivants, mais les archives personnalisées sont tellement plus essentielles. Bruxelles Nous Appartient fait cela pour Nous.

Dans leur superbe magasin à sons, le Magasin d'histoires du 119 de la rue de Laeken, des étagères de voix, de bruits, d’éclats d’existences plurielles.

Lors de leur soirée inter-âge du 26 janvier dernier sur le thème de l’expo universelle de 1958 (Atomium rules !), on a pu apprendre à danser le foxtrot, le quickstep, le twist, et bien sûr le slow avec des sosies des Andrews Sisters. Le BNA-BBOT a ouvert sa thématique Expo58 en beauté avec ce thé dansant et une nouvelle vitrine artistique. Recréant ainsi la folle ambiance de La Belgique Joyeuse - Vrolijk België, à l'époque le village de la fête sous le scintillement des boules de l'Atomium. En s’étendant lascivement ou pas dans les coussins pour écouter les histoires de la collection sonore de BNA-BBOT, on a pu entendre une petite sélection de ce que les bruxellois ont déjà pu raconter à propos de l'Expo 58 et de l'Atomium. Dans la vitrine, les collages de Wim Taciturn, résident des ateliers Mommen divertissent les eyes. Wim Taciturn habite et travaille dans les Ateliers Mommen, où il a déjà monté une rétrospective. Son travail du collage prend des formes diverses. Avec un regard joyeux et son contenu critique, il fait fortement penser à du pop-art.



Affaire à suivre – recherche de (plus) vieux : Blind date 58 : jusqu'en septembre 2008.

« En préparation du cinquantième anniversaire de l'Exposition universelle,
En collaboration avec la communauté congolaise et les habitants de la périphérie (Vlaamse Rand). Bruxelles compte un nombre incroyable d'habitants qui ont visité l'Expo 58. Ils ont plein de choses à raconter. Nous les invitons à se présenter comme candidats pour un 'Blind date' avec de jeunes kurieuzeneus. Ces partenaires de conversation se rencontreront via un jeu de cartes que nous distribuons dans des maisons de confiance.
 »

Les contacter, les visiter, les motiver, les encourager…

17:53 09/02/2006 | Lien permanent |  Facebook

Les commentaires sont fermés.