19
jan

30 millions d'amis et quelques crétins...

Suite au superbe article de Jean-Michel Devésa à propos d’un site particulièrement attachant (sur lequel on nous/vous conseille de ne pas venir accompagnés de chiennes en chaleur ; conseil avisé qui me rassura quant à la bonne volonté de l’initiative et l’honnêteté irréprochable des créateurs de ce concept exceptionnel!), j’ai envoyé ce lien entouré de quelques recommandations bienveillantes à quelques uns de mes complices célibataires (ceux qui n’ont pas choisi SEREINEMENT ce statut, bien entendu !).

En réponse, Frank, un peintre génial qui n’a pas ENCORE sorti ses griffes assez loin, m’envoie ce message accompagné de cette photo Ô combien nostalgique pour quelques néo-débiles contemporains… et illustrant si bien l’adage du maître de l’assassinat collectif et raciste : « je préfère les chiens aux humains »…
(Laquelle photo je publie ici dans un cadre effroyablement humoristique à tendance cynique, pour ceux qui tomberaient sur le portrait de HH et de Blondi par un hasard mal arrangé).

 

Je vous fais part de notre échange tant porté sur le respect de nos amies les Bêtes qui vous fera réfléchir sur la vivisection, sur la subjectivité de la beauté canine ou sur rien, ce qui m’enchanterait tout autant!

 

« -----Original Message-----

From: Frank

Sent: Thursday, January 19, 2006 3:44 PM

To: Milady

Subject: 30MILLIONS D'AMIS

 

Merci pour tes messages (canins entre autres). Je n'ai pas su ouvrir ton message "la masse contre l'unité", à moi de mettre mon système à jour...
Je t'envoie une photo de "blondi", un beau berger abattu en son temps d'une balle dans la tête. Si tu veux que je t'envoie d’autres photos de chiens plus convenables...

 

En attendant, gros bisous.

Frank

 

-----Original Message-----

From: Milady

Sent: Thursday, January 19, 2006 3:58 PM

To: Frank

Subject: RE: 30MILLIONS D'AMIS

 

Frank

Un jour, je te raconterai l'histoire de la saga Hyène, des bergères allemandes que mes grands-parents ont collectionnées, une ‘enchiottant’ l'autre... Hyène Une était noire et fière mais un peu peureuse, Hyène Deux était très joueuse, piètre gardienne, Hyène Trois dite Nénette, la plus fidèle, celle qui a survécu à deux cancers des tétines... Avec des escarres qui sentaient le roquefort que l'on sentait depuis la table à manger... Mais Hyène Trois, Nénette si tu suis bien, a eu des chiots et des chiottes (le féminin de chiot, hein!) et l'un d'entre eux, petite fourrure soyeuse et délicate, est mort à deux semaines, ses yeux à peine éclos... Alors mon grand-père, sans moustache mais avec des poils drus sur le pied du nez a décidé que de jeter un petit corps canin aussi canon, cela aurait été bien dommage, alors il a appelé son ami taxidermiste, celui qui a empaillé Toto, le sanglier qui trône près de la cheminée, et Robert le taxidermiste lui a fait cadeau de cet empaillement... Tu sais Franck, quand mes grands-parents seront décédés, je ne pense pas les empailler, non, mais je vais hériter d'objets extraordinaires, dignes de la petite boutique des horreurs, si tu veux ce chiot empaillé, rappelle moi ta date d'anniversaire, je saurais en tenir compte...

 

(…) »

 

 

et je ne dis que la vérité !!

16:13 19/01/2006 | Lien permanent |  Facebook

Les commentaires sont fermés.