10
nov

Juliette Noureddine

Mieux que Madonna (pour les musiciens comédiens et danseurs et la Cabbale)

Mieux que Sylvie Joly (pour le ton rauque et la démarche routière)

Mieux que Mick Jagger (pour la guitare électrique et les lèvres)

Mieux que George Brassens (pour les mots poison et le visage froncé)

Mieux que Plastic Bertrand (pour l’éclectisme et le lancement d’une singulière philosophie)

Mieux que Julos Beaucarne (pour l’esprit universel et les fleurs dans les cheveux)

Mieux que Vincent Delerm (pour les univers référencés et le piano mélancolique)

Mieux que Patrick Bruel (pour le public qui reprend les paroles et la coupe de cheveux)

Mieux que Marilyn Monroe (pour les poses et …  enfin, voilà)

Mieux que Djamel Debouzze (pour les vannes et les cris de rage)

Mieux que Ginette Garcin (pour l’âge et les costumes)

 

Ma Première était au Théâtre de Dix Heures il y a 13 ans

Ma Seconde était à l’auditorium des halles il y a 10 ans

Ma Troisième était à Bruxelles il y a 2 ans

Ma Quatrième était à Bruxelles hier soir

Mon Tout est Un délice de poisons dans un corps de puttini dilaté…

 

Son oeuvre:

http://juliette.artistes.universalmusic.fr/

 

Sa vie:

http://julnour.blogspot.com/

 

merci Madame pour hier soir… une moitié de public de frustrés, quelques Irrésistibles, de nombreux corrompus à votre scène et mes deux mains bien tapées, ma voix écaillée en hommage à vos talents (et ceux de vos BodyGuards Musicos).


10:27 10/11/2005 | Lien permanent |  Facebook

Les commentaires sont fermés.