7
oct

Lettre retrouvée - avis à qui le lit

« Fédération des Déportés – Comité Local – Jette Saint Pierre

 

Monsieur

 

Nous avons l’honneur de vous faire savoir que vous pouvez vous affilier à la Fédération Nationale des Déportés, en vous présentant à « Ons Huis » 8-10 rue de l’Eglise le dimanche entre 10h et 12h. Nous vous engageons dans votre intérêt à le faire au plus tôt. Lorsque vous vous présenterez, les conditions vous seront indiquées.

 

Nous vous signalons que la Fédération a créé à Hourpes un home pour déportés débiles où ils peuvent faire gratuitement un séjour d’un mois, dans un air sain et y bénéficier d’une alimentation reconstituante.

 

Avez-vous été mis au courant de l’examen médical préconisé pour les déportés rapatriés, et des modalités de l’octroi des soins médicaux et pharmaceutiques gratuits ? Nous sommes à votre entière disposition pour vous donner à ce sujet tous renseignements que vous pourriez désirer.

 

Veuillez agréer, Monsieur, l’assurance de nos sentiments dévoués les meilleurs.

 

La Fédération de Déportés

Comité Local de Jette »

 

Cette lettre retranscrite n’a peut-être jamais trouvé son destinataire, Monsieur Uitdebroecks, 31 Pl. Card. Mercier, 1090 BRUXELLES, (JETTE), elle a été glissée dans un recueil des Cahiers Belges, publiés sous la direction de Jacques Broussier « Les poèmes du bagne » de Léon Leloir, des Pères Blancs, Aumônier Général du Maquis des Ardennes, livret offert 50 ans plus tard par http://rien-ne-se-soigne-rien-ne-s-opere.skynetblogs.be/ à http://mozhorus-painthouse.blogspot.com/

Monsieur Uitdebroecks, il n’est jamais trop tard (sourire) OU j’espère que vous avez reçu cette note, et pu être aidé à l’époque et depuis.

 

http://www.croix-rouge.fr/goto/actualites/140ans/guerre.asp


14:11 07/10/2005 | Lien permanent |  Facebook

Les commentaires sont fermés.