5
oct

voilà

demain, j'y retourne, avec l'envie de me pendre le col du fémur à leurs cravates et barbes trop taillées.
demain, j'y retourne, les pieds derrière et la tête dans mon sang.
demain, je retourner larbiner, faire de leur mieux, combler leur déficit affectif avec mes faux-semblants.
demain, je tiendrai des sourires de vase, je revendiquerai mon droit de me taire, je serai la fille perdue au milieu des décideurs.
demain, j'aurais une fois de plus justifié mon salaire de brute, souhaité de pas avoir écouté le pire.
demain, je vais encore souhaiter "Je les hais autant qu'ils m'ignorent."
demain, je ne serai pas encore à MA place.
demain, je vais devoir réciter: "je ne suis pas comme eux" 1000 fois sur la Dictée Magique.
demain, j'y retourne.

tout est éphémère, même l'ennui.

http://korpps.free.fr/radiohead_creep.swf
art by Cardon aux Editions du Héron

11:47 05/10/2005 | Lien permanent |  Facebook

Les commentaires sont fermés.