29
aoû

Point virgule

ici et ailleurs

je virgule et pointe

entre suspension et exclamation

point d’interrogation au sein de mes points

patrie des chiffres sans les lettres

les parents thèses entre mes tirets

mes deux points de côtés laissent échapper mes extrémités

jusqu’au bout de la ligne droite

jusqu’à la lie moite

écume des leurres

point d’horizon dans ces codes d’une science infusée

 

virgule son ennemi

point est le caprice de l’infinie résolution

virgule est ma respiration

virgule est mon soupir aussi mon armistice

point point point

les tambours de l’écho percutant les possibilités des dimensions inavouées

point point point

cognent les maîtres du temps présent

virgule est passagère et gère

virgule est énigme et fidélité

quand point achève et décapite

point point point

les bourreaux aux poings serrés abattent les cartes de ma préposition

tiret sur l’ambulance

comme un silence dans un néon

tiret entre les réels

comme un rire en aparté

suspendez vos envols au dernier point du ciel mort

virgulez moi à la branche des astres noirs

pesez mes signes au lever du paragraphe

sonnet moi la cavale

fuite des maux par en haut

petite virgule de balance truquée

tu ne fais pas le point ni le poids

etcetera tralala

péché des contrastes

pêchée

à la ligne à la ligne à la ligne

tu ne sais plus où te jeter dans l’amer

 

 

 

que les guillemets de mon ego citent à jamais

les phases de mon remplissage affectif

phrases libres je vous prose là

virgule sans souci

sourcil de goule

je remets mes envies dans ta bouche fendillée

soupirs soupirs soupirs

virgule pardonnera si je ponctue enfin

par la foi du point terminal

juste ici point d’ailleurs

 

 

art by Alain Fleischer


09:49 29/08/2005 | Lien permanent |  Facebook

Les commentaires sont fermés.