17
aoû

Gisement

Nous manquons cruellement de tendresse organique...

Nous manquons terriblement de caresse physiologique…

Nous perdons inlassablement notre sens physique…

 

Corps peints, Pensées saines

Morts teints, Essence reine.

 

(Grâce à Sherie Franssen. J’ai perdu un temps de ma frigidité oculaire)


14:28 17/08/2005 | Lien permanent |  Facebook

Les commentaires sont fermés.