22
jui

Voyage Intérieur

Là bas, il y a cette tiédeur, cette chaleur connue, cordiale aux indigènes, espiègle avec les nouveaux venus, cruelle envers les allogènes. Là bas, les flux se mélangent. Les chutes de matière sont coordonnées. L’expiration est une survie ; la respiration, un principe.

Là-bas, il fait bon de vivre même si la liberté est obsolète, il est admis de cracher, de gazer et de creuser. Les relents, les courants d’air, les sucs absorbent les vibrations, la panique. Les éléments colorent les allants, sous l’influence du minuscule, de la multiplicité, tout accordés qu’ils sont sur un rythme unique, celui de ceux qui marchent en avant.

 

Là-bas, les rus, les chemins se confondent. Cette cité crépite de sangs et de rejets, animés d’un seul dessein, la fonction.

L’armature est imposante, bâtie sur des souvenirs primaires. Peu d’illusions à l’origine du réel. Peu d’horizon au pays du concret.

 

Là-bas, les poches, les nids, les creux, les bulles ont un tout autre but que celui du piège et de la trappe. Les appâts sont conciliants, ils se font remarquer pour ne rien faire sombrer.

La délivrance et la torture sont intimement liées, presque complémentaires, s’équilibrant entre un capital soumis et un profit non autoritaire.

 

Là-bas, le mécanisme vital est un engrenage préservateur, l’instinct valorise le meilleur. Certaines crises, passagères ou déloyales, ravivent l’effort de guerre.

Là-bas, l’eau et le sang sont bon vin, le plein et le creux sont champs de bataille, le rouge et le noir tracent un drapeau uni, la douleur et l’exquis sont terreau de feu.

 

Là-bas, il y a la vie avec ce qu’elle alloue de plus puissant, même aux plus démunis.

Là-bas, la politique n’est que sociale ; l’esprit est monarque mais le cœur est divin.

Là-bas, c’est autrement qu’ailleurs, puisqu’il n’y a que la mort qui perpétue la naissance.

 

© Milady Renoir

 

(Art by Jenny Saville: « Origine du Monde », inspiration de Gustave Courbet)


11:07 22/06/2005 | Lien permanent |  Facebook

Les commentaires sont fermés.