25
mai

reto(u)rs...

Today

 

Je ne suis pas celle qui répond au téléphone, aux emails, aux attentes.

Je suis celle qui déborde de souvenirs, le présent n’a pas beaucoup d’importance.

 

Ne me demandez pas de respirer, je suis en apnée affective.

 

J’ai exprimé seize ans de silence en quelques sincérités et nombreuses de MES vérités.

J’ai la force d’une ressuscitée et la faiblesse d’une sensibilisée.

 

Je garde de ces jours de reconnaissance, de renaissance, les « j’ai compris » ; les « je comprends », les « pardon », les « si j’avais su », les « commençons à partir d’aujourd’hui », les « demains qui chantent », les « tu t’en souviens ? », les « bonjour ma reine », les « c’est extraordinaire », les « ceci est… », les « tout est plus clair », les « c’est mieux ainsi », les « vous êtes beaux », les « il t’aime, garde le »…

 

En analyses sanguines, le diagnostic est positif et négatif en même temps.

 

Un idéal qui sombre, une réalité qui s'embellit.

Un passé qui revit, un présent qui se construit.

Une vérité établie, des faux-semblants pourris.

Et quelques rimes en –i pour faire joli.

 

Je suis la petite princesse qui a retrouvé son papa.

Je suis sa petite reine.

MAIS

Je suis (oh si !) la femme amoureuse de l’homme qui m’aime, avec lequel je pleure de bonheur dans les self-service des stations essence d’autoroute.

Je suis la grande sœur d’un demi adolescent de 12 ans.

Je suis la nièce chérie, la cousine grandie, la fille mûrie, l’amoureuse embellie.

SURTOUT

Je suis la fille de qui je choisis.

Je ne suis plus la même.

Je suis en colère et sereine.

Je suis forte et vraie.

Je veux être mère et enfant.

 

Je ne suis plus une photo.

J’ai dit Papa.

J’ai 30 ans.

 

 

PS généraux :

 

1- Merci mucho Ernesto pour le Guide dédicacé, bien arrivé.

2- Si je m’étais inscrite à temps pour le référendum, je voterais NON !

3- Blod et Eiluned, nous nous verrons bientôt, promis.

4- Juliette a reporté son concert au 9 novembre…

 

et puis les restes attendront…

 

(art by Fabien de Cugnac: "Love is in the ear")

 

10:19 25/05/2005 | Lien permanent |  Facebook

Les commentaires sont fermés.