10
jan

Issue de secours à l'intérieur

Pourquoi le ver solitaire qui ronge mon bien ne s'échappe t'il pas? Que trouve t'il en moi qui soit si comestible? N'ai je pas produit assez de bile? N'ai je pas été assez opérée? Les coutures sont-elles tellement soudées? Quelles incantations ai je bien pu soupirer pour que les dieux de la phase terminale ne soient toujours pas apprivoisés? Que faut il faire pour condenser les bonheurs quotidiens en un sérum unique? Qu'y a t'il de si utile à conjuguer les mauvais coups du sort? Y a t'il un échappatoire dans les tunnels de passe? Puis je louer la suite royale, s'il vous plait? Pourquoi ne parvient-IL pas, avec tout SON Amour, à graver la pierre tombale du passé? Dans quel Super Marché trouve t'on la joie sans soldes? Sur quelle jachère trouve t'on les meilleurs plants de vie? Suffit-il de dire "aïe" pour réaliser son mal? Suffit il de crier au loup pour ne pas se faire mordre? Est ce que la nudité de l'âme permet la virginité du nouveau départ? Le Laisser-aller est il un péché grandeur nature? Quelqu'un s'amuse t'il à prolonger la longueur du tunnel? Y a t'il quelqu'un pour tuer ma peine? Y a t'il quelqu'un pour sauver ma Reine?
 
c'est bon, n'insistez pas, ces questions sont aussi fausses que vos réponses!

14:50 10/01/2005 | Lien permanent |  Facebook

Les commentaires sont fermés.