28
nov

l'arbre et la biche

Elle baise le tronc. Elle se frotte contre l’écorce. La biche aux seins lourds se roule dans la mousse. Elle caresse les racines gorgées de suc de l’arbre.

 

L’arbre la sent. L’arbre respire. L’arbre revigore son pavillon.

La fourrure de la femelle apprivoise les échardes.

Les arbustes, les épines entament un thrène violent mais l’arbre et la biche s’en foutent.

L’aiguail enveloppe leurs ébats dans des élans vaporeux.

Les feuilles vibrent, des flocons d’orgasme tombent sur l’horizon.

Les choses vivent mais attendent dans un silence rouge et blanc.

 

La biche mordille les veines du chêne. Le lierre l’enserre.

Encastrée dans la ronde, la biche jouit. L’arbre gonfle.

Les sous bois se taisent.

 

Et la course de la pousse des éléments reprend son cours.


03:27 28/11/2004 | Lien permanent |  Facebook

Commentaires

la bave , la bave je te dis la bave de l'escargot quand je lis ces textes ...
pour ce qui est de l'écorce je m'en vais la toucher dans quelques heures et mettre mes mains dans la terre, et la pétrir et la retourner comme tu me l'avais suggéré...
et je reviendrais changée en chêne ... du moment que c'est pas en gland!!!

Écrit par : bulles | 29/11/2004

Et l'envie L'envie d'être biche et mousse, de mousser de velours de chêne et de saule...
De prendre racines dans ces mots...

Écrit par : Nemhain | 29/11/2004

Les commentaires sont fermés.