22
oct

Insomnie & Maladie

10ème jour de maladie
9ème jour de diverses posologies
incapable de crier à l'anarchie
la gorge enflammée, couverte de débris,
la tête ravagée par les corporels conflits.
Echange insomnie contre accalmie,
Deux barils d'infection contre un d'antiseptie
que l'curé Gilbert prépare l'homélie
que l'Vergès rédige sa plaidoirie
je m'en vais bouffer de l'insomnie
tout ce drame ne sera que tuerie.
Si vous n'appréciez pas les rimes en i
accusez mon cerveau endolori
et tous mes organes presque pourris.
Que la nuit ne reste pas impunie,
prêtez moi un habit de sursis,
ramenez moi au monde de minuit,
shootez moi à l'anesthésie
Mais, je vous en prie et supplie
que le sommeil me raccompagne dans mon nid...
 
(Illustration de Dave McKean)


04:45 22/10/2004 | Lien permanent |  Facebook

Commentaires

Ersatz déchiqueté d’une éponge souillée au diphenylether. Bromé ? Avant Garde déstructurée n’as tu pas peur de tuer le Verbe ? Sa lame était-elle ainsi émoussée qu’il t’as fallu croire en tremper le tranchant ou n’est tu qu’une marchandise de ton époque ?… !

Écrit par : Ersatz | 22/10/2004

comment apaiser ta douleur? un baiser sur le front, un doigt de miel, une couverture électrique, de l'amoour, plein partout.....prends soin de toi, chou

Écrit par : lalou | 22/10/2004

guérir est tout le mal que je te souhaite s'il m'était permis, je ferai cet échange et endosserai tes maux

guéris vite, rien que pour nous épargner tes rimes
;o)

Écrit par : blodhorn | 22/10/2004

Ici j'aurais du trouver un titre "Could I erase your body language telling you its all been said before?
Or change the words you wrote, exchanging your scars for my metaphors?
I'd add them to my collection while smiling
Next time you want to paint with razor blades and need a canvas use my skin " -Sage Francis.

Il faut que les 1er mots que j'exprime aprés tant de silence soient d'un autre.
Mais en même temps ces paroles disent tellement tout.

*part corrompre Morphée pour distribuer un excédent de sommeil à un Lady qui le mérite*

Écrit par : Xylth | 23/10/2004

,,, Avant garde,,, On le monte ce mouvement ?

Écrit par : moz | 25/10/2004

pas l'anesthésie. Les somnifères, et à fortiori les narcotiques n'ont rien de reposant...Ils sont un frein chimique à l'intolérance de l'insomnie, abrutissement des sens et non le retour au sommeil réparateur. Tu dors et le lendemain tu te réveilles aussi fatigué et lassé d'en découdre qu'avant la nuit. L'anesthésie générale fait sur le cerveau l'effet d'une panne électrique sur un pc ...alors que parfois il aurait besoin d'une bonne réinstallation système avec sauvegarde des documents.

Écrit par : noé | 26/10/2004

Les commentaires sont fermés.