22
mai

Ateliers d'écriture prochains...

J'anime des ateliers d'écriture

ici et là...

autour de et de...

Voici les prochaines dates à Bruxelles (Schaerbeek):

Cycle "Corps & Âmes" - écriture créative à propos de corps - 6/7 Ateliers de l’Olivier Mardi 13 juin 2017 18:31-21:46
Cycle "Corps & Âmes" - écriture créative à propos de corps - 7/7 Ateliers de l’Olivier Mardi 27 juin 2017 18:31-21:46
Et cet été à Moniat (La Mosane) et à Neufchâteau (AKDT):
 
  • Atelier d’écritures créatives autour de la notion plurielle et heureuse d’Empowerment: Empowerment (ou l’Empuissancement) ? Bienvenu dans ce néologisme - concept décrivant un processus par lequel un individu ou un groupe acquiert les moyens de renforcer sa capacité d’action, de (suite ici ...)

  • Sérendipités - Atelier d’écriture et sténopés co-animé par Milady Renoir & Laurie Staquet (AKDT): Laurie Staquet et Milady Renoir, les deux animatrices amèneront les participant(e)s à écrire via les mécaniques du récit (invention de lieux, construction de personnages, élaboration de (Suite ici...) (inscription via l'AKDT)

  • Femmes Savantes à l'AKDT:  Cet atelier d’écriture s’imprègne des figures féminines (de la littérature, des arts, de la politique, de l’histoire, des histoires...), des luttes, débâcles, retors, revers, sangs versés, (suite ici...) (inscription via l'AKDT)

    +++

  • Et aussi, si les thématiques et dates des ateliers probablement animés à l'AKDT vous intéressent mais plutôt sur Bruxelles, vu que les jauges minimales ne sont pas encore atteintes, nous pourrions envisager d'animer l'un et/ou l'autre à Bruxelles... contactez moi si.

09:45 22/05/2017 | Lien permanent | Tags : atelier |  Facebook

12
mai

FiEstival Maelström #11 - Arcane de la Force - choses

visuel 11.jpgCette année, je suis au milieu des entités qui ont fait la programmation artistique du FiEstival. 3 duos (Serge Pey / Chiara Mulas, Tom Nisse / Célestin de Meeûs, Simona A. Petitto / Nadejda Peretti) et 8 individualités (Anne Waldman, Laurence Vielle, Milady Renoir, Gioia Kayaga, Pierre Guéry-Auteur Performeur, Marco Parente, Julien Beghain et Vincent Tholomé).

Chacun.e a reçu une carte blanche pour explorer l'univers et inviter un fragment du monde.
J'ai pris mon coeur, l'ai mis dans ma bouche et ai soufflé sur Sam El Ouazzani, Sophie Magerat et Marc Galo
Nous avons pris les noms et les mots de poéte.sse.s du nord de l'Afrique et de pas loin et les sons venant du murmure. Le sulfureux, l'engagé, le radical, le non, le contre, le sang, le retrait, le soufre, le souffle comme base d'évocations.

C'est ce soir, au programme du FiEstival maelstrÖm *11 - L'Arcane de la Force (11 au 14.05 Bxl), (entre autres propositions), cette lecture à deux voix et musiques ouvrira l'espace aux souffles et aux soufres de poète.sse.s du Maghreb.

Hommage à Saida Menebhi - https://www.darsaida.org/saida-menebhi
(merci à Sam El Ouazzani de porter sa voix en sa voix ce soir)

Hommage à Mohammed Khaïr Eddine -
https://www.youtube.com/watch?v=_vHHF353538 & https://www.youtube.com/watch?v=bQBuqaNoK0Q
(merci à Sophie Magerat de m'avoir fait découvrir un poème de lui un soir d'atelier et de crémant de Bourgogne)

Tout ça avec les sons, les improvisations de Marc Galo et ses instruments.

"j'avance dans la mauvaise tournure du Temps
mais je troque tant pis je troque mes rages
contre la belle bouche bée sur le trottoir de l'émeute."

extrait du poème 'tract' de Mohammed Khaïr Eddine

11:17 12/05/2017 | Lien permanent | Tags : agendada |  Facebook

29
avr

Vade retro info anti datée - Bazaar d'histoires - 27 avril 2017

navelstaarderij_97623677cc51e6c54ce8eeee6622ac9eb96cdbbc.jpgUn souci technique m'a empêchée d'accéder à mes blogs pendant un temps.
Du coup, ce blog étant aussi un espace d'archives, je replace ici un évènement auquel j'ai eu le bonheur d'assister, bien qu'il ait eu lieu et espace et temps et joie.

FR
Passa Porta accueille « Nombrilisme », la première édition de Bazaar d'Histoires, une nouvelle iniative pour les lecteurs qui désirent s’aventurer au-delà de la frontière linguistique. Les jeunes auteurs bruxellois invités se regardent d'abord eux-mêmes et se demandent quel rôle jouer dans cette ville. Une soirée pleine de découvertes, de talents bruxellois, et une fête bilingue pour le plaisir des yeux et des oreilles. Avec Frederik Willem Daem, Milady Renoir, Dooshoofd alias Kevin Bellemans, Martijn Nelen, Valérie Bienfaisant en Karolina Szedja (illustration)...

NL
Passa Porta ontvangt 'Navelstaarderij', de eerste editie van het nieuwe iniatief Bazaar d'Histoires, voor lezers die over de taalgrens willen kijken. Jonge Brusselse schrijvers, dichters en slammers kijken om te beginnen eens goed naar zichzelf en naar de eigen rol die zij in Brussel kunnen spelen. Met o.a. Frederik Willem Daem, Milady Renoir, Dooshood alias Kevin Bellemans, Martijn Nelen, Valérie Bienfaisant en Karolina Szedja (illustratie)...

Avec le soutien du gouvernement flamand / Met de steun van de Vlaamse Overheid.

Qu'y ai-je fait?

Un tchat supposé évoquer Tinder avec l'écrivain Frederik Willem Daem (aussi co-gestionnaire de l'espace Tropicana dans le quartier l'Alhambra) et la lecture performée de deux textes en collaboration douce et appréciée avec l'illustratrice Karolina Szedja. Heureuse revoyure et écouture de la poétesse Léila Duquaine et la très cinglante découverte de Valérie Bienfaisant.

merci à...

17:20 29/04/2017 | Lien permanent |  Facebook

20
mar

DUALITY + In Bed With... - Festival Passa Porta - 24, 25, 26 mars 2017

comme je le disais juste avant, gen.te.s, j'ai le bonheur de partager un petit fragment
du grand Festival Passa Porta
avec Joy Slam et Andy Fierens
lors de deux moments de corps-esprits-mots.

A vous y croiser, si.
Ici, le programme de la soirée, complet.
 
Belles heures d'équinoxe à vous

Capture d’écran 2017-03-20 à 14.04.01.png

Capture d’écran 2017-03-20 à 14.04.24.png(clic on pics)

 

agendada,act-u,lis tes raturesLe Soir pour le soir.

14:07 20/03/2017 | Lien permanent | Tags : agendada, act-u, lis tes ratures |  Facebook

17
mar

DUO - DUelles - Milady & Joy, entre autres.

 
Ce message n'est pas visible ou incomplet?
Veuillez l'ouvrir dans votre navigateur.
newsletter
 
 
 

Retrouvez le Festival chez votre marchand de journaux !

Le programme complet du festival est disponible dans Le Soir (édition Brabant-Wallon/Bruxelles) de ce mercredi 15 mars et dans Le Soir (édition Bruxelles) de ce vendredi 17 mars.

 
 
 
  Passa Porta Festival sous le signe du duo  
 
   
 
 

Pour clôre le Parcours du samedi 25 mars, venez faire la fête ! D’un bout à l’autre du Beursschouwburg, des écrivains, poètes, slameurs et illustrateurs forment des duos avec d’autres artistes. Parcourez les différentes salles et laissez-vous surprendre par leurs créations. A partir de 22h30, les DJs de SupAfly vous invitent sur la piste de danse, version littéraire.

 
 
 
  Négar Djavadi & Eve Bonfanti

Négar Djavadi a passé une partie de sa jeunesse à Bruxelles, et notamment… au Beursschouwburg. Elle revient sur cette période avec sa complice d’alors, l’actrice, auteur de théâtre et metteuse en scène Eve Bonfanti.

 
 
 
  Bertrand Belin & Max de Radiguès

L’auteur et chanteur Bertrand Belin raconte, à sa façon, entre récit et improvisation, les aventures du mythique chanteur anversois Ferre Grignard. Le dessinateur Max de Radiguès illustre en live cette histoire hors du commun.

 
 
 
  Joy (Gioia Kayaga) & Milady Renoir

Chacune à sa façon, Joy (slam) et Milady Renoir (performance) sont deux poétesses contemporaines. Leurs univers sont très différents, mais leur engagement a de nombreux points communs. Première rencontre sur scène.

 
 
 
  Jean-Baptiste Del Amo & Olivier Cornil

Une lecture d’extraits de Règne animal par Jean-Baptiste Del Amo, en interaction avec une projection d’images du photographe Olivier Cornil.

 
 
 

Et encore : 

Andy Fierens & Milady Renoir, Maartje Wortel & Randall Casaer, Aura Xilonen & Halfdan Pisket, Peter Verhelst & Wide Vercnocke, Dimitri Verhulst & Peter Vandenberghe, Jeroen Olyslaegers & Scale, Gerard Herman & Milan Warmoeskerken, Sukina Abdul Noor & Timothy Nouzak

 
 
 
  D'autres duos au Passa Porta Festival  
 
 

Jean-Baptiste Del Amo & Marcus Malte

Entretien avec Ysaline Parisis

Le premier a écrit Règne animal, le second Le garçon. Deux romans très remarqués de la rentrée littéraire. Une même force vitale, (quasi) animale, unit leurs deux livres. Les deux auteurs se rencontrent pourtant pour la première fois.

25.03 | 15:30-16:30 | La Bellone

 

Aiko Solovkine & Jean-Marc Ceci

Entretien avec Lorent Corbeel

Rodéo et Monsieur Origami ont révélé deux nouvelles voix singulières en Belgique. Comment ces auteurs sont-ils arrivés en littérature ? Et comment trouve-t-on sa plume au moment d'entamer un premier roman ? Réponses croisées.

26.03 | 13:30-14:30 | Tropismes Librairie

 

Caroline Lamarche & Alain Berenboom

Présentation croisée

Ces deux écrivains belges se connaissent et s'apprécient. Du coup, ils ont accepté de lire chacun le nouveau livre de l'autre (respectivement Dans la maison un grand cerf et Hong Kong Blues), et de s'interviewer mutuellement en public.

26.03 | 15:00-16:00 | Tropismes Librairie



Véronique Bergen & Tristan Garcia

Entretien avec Laurent de Sutter

Notre peur du banal gouverne nos vies, notre quête d'intensité est sans répit. Mais cette soif du « fort », de l'intense, assez récente, ne signale-t-elle pas aussi une difficulté à accepter la vie comme elle est ? Les deux auteurs en débattent de "la vie intense".

26.03 | 16:30-17:30 | Beursschouwburg

 

Programme complet sur :

 
 
   
 
 
  Un séjour à Bruxelles pour profiter pleinement du Festival ?  
 
 

Nous vous proposons les packs suivants avec une nuitée à un tarif privilégié au sein de l'hôtel Le Plaza, établissement de luxe situé dans le centre de Bruxelles :

135 € pour la chambre single et le pass weekend Parcours (25.03-26.03)
165 € pour la chambre double et 2 pass weekend Parcours (25.03-26.03)

Intéressé.e ? Réservez sans tarder cette offre limitée via tickets.passaportafestival.be

13:34 17/03/2017 | Lien permanent | Tags : act-u, agendada, lis tes ratures |  Facebook

Sang Neuf - 109

Je suis honorée d'être la photographe illustrant le dernier "Secouez-vous les idées!".
Titre: Sang Neuf.

Viandes Amères et Chairs à ne pas Taire. Sacré profane, va!

Les photos ont été prises lors de deux visites de la chaîne d'abattage. 

Aussi, des textes de certain.e.s participant.e.s de l'atelier d'écriture que j'ai eu le bonheur d'animer aux Abattoirs d'Anderlecht en juin 2016. (honneur, bonheur, tout ça!).

Attention, certaines images peuvent heurter les personnes sensibles.
Ce numéro et ces photos n'engagent aucun prosélytisme.

à découvrir ici. 

arts,atelier

(merci au CESEP, à Forum Abattoir et aux participant.e.s de l'atelier).

12:26 17/03/2017 | Lien permanent | Tags : arts, atelier |  Facebook

Chunky Charcoal @Théâtre 140

Chunky Charcoal est un espace intime. On y entend les récits d'un homme qui a des ami.e.s, qui fait des rencontres. Un scribe ami retranscrit les mots clés, les étapes du récit avec des craies de charbon sur une toile géante qui est le monde à inventer. Le bruit de la trace, l'empreinte émotionnelle du mot et son sens, le déroulé du souvenir et les collusions sémantiques, les interstices de nos rêves. Toute la matière visible invoque nos invisibles.
Déambulations du sensible. Dans le quotidien qui devient grand quand bien décrypté, Il y a des chats, des humains, des planètes et des chansons.
Le mélange hybride des matières narratives, le talent du comédien-raconteur et le duo lettres-voix nous embarque.
ça dure 2 heures, on s'y laisse happer comme lors d'un dîner entre ami.e.s, une soirée un peu arrosée, une nature qui embrasse la nuit et les oreilles amusées qui ne jugent plus les langues déliées.

Et Georges Perros entre d'eux.

J'ai aimé aussi car j'y reconnais certaines de mes pratiques d'ateliers, de performance, d'écriture. Aucun narcissisme je crois, plutôt une connivence de famille, de clan des contemplatifs (au grand dam de ma grand-mère qui m'espérait secrétaire de direction).

Chunky Charcoal joue encore ce soir.

Si vous y alliez, peut-être que vous aimeriez?

 

 

++ J'anime à Schaerbeek ce samedi 18 un atelier inspiré des pratiques de ce spectacle. Que vous y soyez allés ou pas, l'atelier est ouvert - infos ici.

11:23 17/03/2017 | Lien permanent | Tags : agendada, atelier |  Facebook

6
fév

CR 54ème soirée filles avec un cerveau (chacune) + invitation à la 55ème le 21 avril à Bruxelles

girlzCompte-rendu de la 54ème soirée filles
avec un cerveau (chacune)
29 janvier 2017 @ Sylvie B.’s / Bierges

(mode d’emploi :
ce qui est souligné / coloré est hyperlien
– cliquez donc pour voir)

  • Sylvie : récits d’ados, postures de classes et brèves d’école. One Woman Show « ET ma culotte, tu la veux ? »

  • Améli: FRONTIERES de Francescao Solleville… chanson de lutte issue du répertoire du Buena Vida Social Band. Rengaine humaine contre l’oppression et les Murs de Honte.

  • Anne-Françoise : liberté de pensée et d’agir vers Kevin Johansen - Timing, et un air d’accordéon qui échauffe l’amant de Saint-Jean. Choses du trac et des alliances avec d’autres artistes. 
    girlz
  • Béatrice : Dyonisos, récolte de sens et de cycles auprès des Ateliers de l’Âme. Orgie-s. Et des mythes en séries… Feuilletons d’Ulysse, d’Hermès, de Thésée de Muriel Szac et Sébastien Thibault. ET bonus : La Naissance de la tragédie à partir de l’esprit de la musique (Die Geburt der Tragödie aus dem Geiste der Musik) de Friedrich Nietzsche.

  • Marie : L'hypnose éricksonienne pratiquée par Marie + BOA (écoute à prix libre)… et qqs exemples d'escargots érotiques 

  • Chloé : Shiva Shambo en chœur. L’ensemble et le singulier.

  • Dom : état de collusion, regards croisés, pommes par deux ou par tonnes. Yom Kipour à la tombée d’un jour. ET bonus : Caroline Sury. ET bonus : Sexisme dans l’illustration. ET bonus : un peu de crush fetish. girlz

  • Clé : « La découverte ou l’ignorance » de Tri Yann à transposer vers un « guide » des racines culturelles de poche, menhir portable à la clé.

  • Mouna : exploration des exemples de wassorette nomade, doucheflux, rolling douche, free cuts, Des gens ET des asbl engagent la rue auprès des sans abris. Aller vers BULLE asbl, être allée vers Exeko (et pas Ex-Aequo mais les deux sont…). ET bonus : Recette du cheesecake de Mouna: Préchauffer le four à 180. Faire fondre 125g de beurre et les mélanger à 250g de spéculos déjà émiettés (au mixer c'est mieux). Tapisser le fond du plat (préalablement décoré au papier de cuisson) avec cette préparation et bien répartir et aplatir avec le dos d'une cuillère. Mettre au frigo. Battre la faisselle (1pot) au fouet. Ajouter 120g de sucre, 2 cuillères à soupe de farine, 3 oeufs, un pot de crème fraiche et le jus d'1 ou 2 citrons (+ zeste si on aime). Bien mélanger à chaque étape. Verser au dessus du biscuit et mettre au four +ou- 45min. Laisser refroidir et recouvrir d'un coulis de framboises qu'on aura chauffées et écrasées avant ! 
    girlz
  • Milady : 2 x BD . 1 sur « les filles » (@ Editions des femmes (desfemmes.fr/) suite à la publication « Du côté des petites filles » d’ Elena Gianini Belotti. girlz+ 1 sur Sauvage, ou la sagesse des pierres PAR THOMAS GILBERT. ET bonus ; Docu La domination masculine. ET bonus ; L'Homme-dé de Luke Rhinehart.

 

 

 

 

Prochaine (55ème) soirée filles avec un cerveau (chacune)
le vendredi 21 avril 2017
à 19h02 à Bruxelles
chez Nathalie C. (Schaerbeek).

13:07 06/02/2017 | Lien permanent | Tags : girlz |  Facebook

Finyè (Le Vent), film de Souleymane Cissé (Mali) - 1982

Ce film, vu hier, est un film de lutte et de résistance contre les ordres établis. Bien en-tendu, ce film se déroule au Mali et implique des contextes différents d'un "ici". Cependant les violences structurelles de la famille, des héritages, du clan social, de la politique rendent compte d'un parallélisme (sans comparaison, des échos) très bien campé par la réalisateur.

finyé le vent film.jpg

D'autres articles recommandés autour du film, de ses thèmes et du réalisateur, sur Africultures:

12:56 06/02/2017 | Lien permanent | Tags : arts, poly-tiques |  Facebook

Héritière - Pionnière.

Petite, je refusais le territoire et la famille que je côtoyais "de force". Grâce à mes gènes déficients (Trisomie), j'ai hérité d'un épicanthus, de yeux rapprochés, d'un faciès eurasien qui m'ont longtemps em-porté dans l'ailleurs que je recherchais. Je me suis inventée des héritages, des images venues de plus loin que je n'ai jamais été.
Un jour, imbibée de mes "mensonges" et de mon envie de ne pas répondre à ce qu'on projetait sur moi, j'ai "avoué" que j'étais en fait la descendante d'une princesse mandchoue.
Depuis, pour être autre, pour me singulariser, pour séduire, pour inventer ma vie (comme dit Sandra Kim) pour renier les emplacements obligatoires et les transmissions délétères, j'ai intégré cette alliance fictionnelle.
Je suis une princesse mandchoue, je suis une princesse mandchoue. Entre autres.

Princesse douairière mandchoue.jpg

12:38 06/02/2017 | Lien permanent | Tags : ego trip-e, textes |  Facebook

"Corps & Âmes" - Cycle d'ateliers d'écriture animé à Schaerbeek

 

Capture d’écran 2017-02-06 à 11.43.33.png

(cliquez sur les images pour voir grand) 

 

 

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2017-02-06 à 11.43.20.png

 

 

 

 

 

 

 

 

Toutes les infos aussi sur le site du Réseau Kalame, .

11:49 06/02/2017 | Lien permanent | Tags : textes, atelier, agendada |  Facebook

14
déc

Compte-rendu de la 53ème soirée filles avec un cerveau (chacune) ET Invitation à la 54ème le 29 janvier 2017

Compte-rendu de la 53ème soirée filles
avec un cerveau (chacune)

  • 19 novembre 2016 –
  • @ Sophie B.’s –

(hôtesse) Sophie : gravures rupestres de Tanum, Suède… « les jeunes mariés » et ce baiser. merci à Isis pour son accueil, aussi.Vitlycke._5._jeunes mariés gravures rupestres de Tanum.jpg

Véra : patch au cannabis … anti douleurs et beauté du pied.

Véronique : Les Filles du Baobab – photos série cœurs cœurs cœurs – photolangage récits de soi de corps et cœur.

Amélie : NaNoWriMo, ou mois national d'écriture de roman (National Novel Writing Month) - Europe :: Belgium :: Wallonia & Brussels | National Novel Writing Month / nanowrimo.org/regions/europe-belgium-wallonia-brussels

& NaNoWriMo Belgique ! nano-belgique.forumactif.org/

avec ces projets où les héros sont Cape de Coupe et Chemin de Clavier… ET invisibilisation

Alexa : livre sur les religions monothéistes d’Albert SLosman en fait prétexte pour évoquer Rachid Benzine et sa lettre à Nour (texte-livre-pièce de théâtre). Claque et quête. Vers « les revenantes »… 

Valérie : extrait d’un carnet… encres, couleurs, mots, choses, soi et strates.

Christ balloons.jpg Sophie : beauté.s et présence.s. la vulnérabilité comme énrgie de beauté. Citation d’Achile : « Dieu a peut-être existé mais il y a très longtemps ».. l’athéïsme est un chemin de longue haleine. Et livre insistant, Americanah de Chimamanda Ngozi Adichie. Et les murs de Solvay habités par Denis Meyer.

bronzez doré.jpgAnissa : importance du conflit, de la polémique… dans une relation. Voir l’éloge du conflit (cf. Benasayag) et entrevoir « l’adverse amicalité »… Comment prend-ton soin du groupe dans une culture qui repose sur l’apologie de l’individu dont le processus d’émancipation s’est réalisé grâce à l’individualisme ? vers la Désobéissance civile

Aurélie : oh corps, dis… lettre d’une drama queen alias Vickie Gendreau et puis Grisélidis Réal en cadeau, en offrande, en plaisirs. Et la Maison Quartanier.

Eugénie : Les enfants de Jocaste (de Christiane Olivier), non mais Sigmund allô quoi/ bon, allez Mélanie Klein ?

Victorina : Je prête à rire mais je donne à penser de Miss Tic, si, si.

Juliette : méditation cuenca vipasana et aussi un sablier, rapport au temps dévorant dévoré et l’incarcération comme temps sus-pendu et les promesses des systèmes nécrogènes, l’illusion de la réinsertion.

Madame-Peripetie5.jpg Béatrice : chansons d’Anne Sylvestre…. Et Clémence, tu prends des vacances ? qui fera la vaisselle ?

Anne: Soirée diapositives, lecture (et non des photos), lecture des aventures de vacances des autres. Campigriz / Wild Countries / Campirando / Take all or not to take all.

Aliette : mini atelier d’écriture #écrireasli. (événement à la Bellone et des ateliers ici et là, partout) et co-lecture avec Anne (wild remorque woman)

Chloé : « ma dernière claque » … texte de soi à l’enfant, relation de confiance et de laisser s’envoler, émanciper ET guider, accompagner…

Hulya : Des femmes de Philippe Bouvard… archétypes et autres (stéréo)types vu par une grosse tête.

Mounira : végétarisme, antispécisme, de la souffrance à la prise de conscience… amour d’Isis et Mirza et nos ami.e.s « les bêtes ».

Dani : un postulat pré-vœu, ; y croire, s’y atteler, s’y mettre et faire feu de toute flamme d’intention.

Christine: Recueil paru parti comme un feu... ET des Indociles, à foison.

Gaetane :bol tibétain venu du magasin Merlyn (Erpe-Mere), le son qui repousse les murs et variations. Pascale Toussaint et la lecture de « 50 écrivains belges »

Odile : « le pouvoir de Charlotte » titre provisoire d’un texte en chantier… et puis « j’étais dans ma maison et j’attendais que la pluie vienne » de Jean-Luc Lagarce

bilboquet humain.jpg Alice : bilboquet et adresse vers la position « femme bilboquet » du Kama Sutra (mais pas que(ue). Hommage court mais bref à Mauricia de Thiers, la femme bilboquet.

Sarah : « l’âme de Billie Holiday » de M.E. Nabe, ce livre pas fini et relié à celui qui… alors lecture du texte qui dit de ça et de lui et du pas lu.

Martine : livre de Thierry Beinstingel, « Vie prolongée d'Arthur Rimbaud »

baiser fauve II.jpg Fatma : Une recontre bouleversante, des destins croisés, du renversement de cœur, du renflouement de corps, des tonalités funky loving story.

Donna : présence-s, observation, bonheurs.

Milady : Ay mi amor ! de Benoît Jacques

++ BONUS/ ++

BD « l’origine du monde » de Liv Strömquist
Blog : Large Labia Project - Le blog «Large Labia Project» veut lutter contre une vision erronée du sexe de la femme qui serait véhiculé par le porno et/mais.

 

Prochaine soirée : 54ème soirée filles avec un cerveau (chacune) le dimanche 29 janvier à 16h chez Sylvie B. à Bierges. (adresse sur requête).

arlequin.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RAPPEL
CONCEPT (simple mais expliqué longtemps)

 

Quoi ? 

 

Depuis un été en 2005, la Soirée Filles avec un Cerveau (Chacune) rassemble des femmes de tous bords, de tous âges, de toute tendance, de tout statu assumé ou projeté dans un gynécée, dans un salon, dans une cave ou dans un atelier. 

Sans forcément se connaître, elles échangent des mots, dévoilent leurs objets,  (dé-)montrent des choses. Coup de cœur ou coup de gueule autour d’une assiette, d’un verre et d’une table (avec chaise). Chacune montre quelque chose aux autres et ça papote, ça grignote, ça évoque, ça se surprend, ça s'entend, ça s'amuse, ça s'émeut. La vie quoi. 

 

L'idée principale est le cercle de paroles et d'échanges. De nourritures. Le temps est partagé, l'espace aussi. 

 

Qui ? 

TOUTE FEMME EST LA BIENVENUE de 4 à 105 ans:

vous, votre moche-mère, votre demi-sœur, votre grand-mère entière, votre voisine d’en face, votre adolescente bougonne portable, …

Que vous soyez pro- ou anti- masculin, 
que vous soyez célibataire ou amoureuse sous des jardins suspendus d'amour éternel, 
que vous soyez agricultrice, chômeuse, carriériste, star du phonographe, ni muse ni soumise, 
que vous soyez féminine, chamelle, gourgandine, frigide ou fan de Brigitte Bardot, 
que vous soyez enceinte jusqu'aux yeux, déprimée jusqu'au noyau, débordead jusqu'au nœud, procrastinée jusqu'à demain, 
devenez une fille dotée d’un cerveau réfléchissant, simplement.

 

Comment ? Pour la réussite de la chose, 
chacune apporte du boire et du manger pour alimenter le buffet ouvert pour toutes. 

 

PUIS - PLUS:


- une MUSIQUE, un CD, une fanfare, une DJ, un instrument de musique, … 
OU
- un LIVRE, un TEXTE (perso/d'autre), un recueil, une encyclopédie, un bottin, un tarot, … (mais les livres, ben, c'est pas le premier objet auquel penser, allez un effort!)
OU
- un OBJET d’enfance, d’adolescence, de femme, objet sujet d'une histoire, d'une ironie, comme une poésie, une nostalgie, …
OU
- UNE CHOSE que vous fabriquez, cuisinez, cousez, tricotez, crochetez, décorez, recyclez, troquez, vendez, inventez… (Ventes de vêtements, de bijoux et autres délices possibles)
OU
- une IDEE de débat, de conversation, un concept, une envie, une utopie, une uchronie, …
OU
- une EXPERIENCE, un souvenir câlin ou une claque déclic, un truc à raconter, une recette de tartiflette afghane, une chose à partager pour faire jurisprudence ou table rase… 
ou même un truc de filles!

which one.jpg

PS I: hommes interdits mais pas haïs.
PS II très didactique et complémentaire.

rondelettes.jpg

Conditions d'adhésion au concept:

- pas de limite dans l'apport des objets (juste la gestion du temps en fonction des filles présentes fera loi)

- pas de limite dans l'apport de bonnes copines (pas de connes bobines!)
"que les chignons et les girons se mélangent , nous ne serons jamais qu'une seule toison!" (magnets de frigo avec cette citation sur requête)

- pas de limite dans l'apport de calories (on aura le temps de s'en préoccuper quand on s'ra pensionnées!)

- Mais une limite de retard, histoire d'écouter la majorité
voire la totalité des autres filles, de les rencontrer
et PUIS si vous arrivez plus/trop tard, tampix... 
on aura quand même débuté à déguster…
oui, encore cette tenace loi naturelle des premières lionnes au point d'eau!

- ne pas confirmer sa venue, ne pas infirmer sa non-venue, ne pas SMSer son sentiment d'illégitimité, ne pas voler la cervelle d'une autre, ne pas chercher à comprendre, aimer, être aimée, et faire l'amour. En gros.

 

no thought.jpg

16:06 14/12/2016 | Lien permanent | Tags : girlz |  Facebook

27
oct

Féministe toi-même! 26 novembre 2016 @ Point Culture

ET hop, encore une contenterie... J'aurais le bonheur de L'Slamer auprès de Joëlle Sambi le samedi 26 novembre... Une grande journée pour / par / avec.

DANS LE CADRE DE...

act-u,agendadaPour la 3e édition « Féministe toi-même ! », PointCulture et le Centre Librex s’associent à une quinzaine d’associations pour vous proposer un aperçu festif et ludique de la diversité des mouvements féministes d’aujourd’hui.

Théorique et militant, égalitaire ou subversif, les féminismes touchent à la politique, l’économie, la culture, mais aussi l’espace privé, jusqu’au plus intime, de la sexualité à la répartition des tâches ménagères.  La journée sera donc aussi diversifiée que possible, entre ateliers de déconstruction des stéréotypes, cours d’autodéfense, slam, expositions, broderie militante ( !), laboratoire vidéo, bar convivial, librairie, cinéma, débats, concert…

Une journée coordonnée par PointCulture et le Centre Librex avec la complicité de : Amazone asbl, AWSA, axelle magazine, Le collectif Belges et culottées, Elles Tournent/Dames Draaien asbl, Valérie Provost, les Femmes Prévoyantes Socialistes, Garance, Irène Kaufer, Juliette Sanchez Lambert, librairie Tulitu, Lisette Lombé, L-Slam, Mariage et Migration, la Ruelle…

http://bruxelles.pointculture.be/agenda/journee-feministe-toi-meme_10665

11:00 27/10/2016 | Lien permanent | Tags : act-u, agendada |  Facebook

Salon Bombardon - 25-27/11 2016

Je suis contente, je vais poétiser dans un salon rue de la Ruche... rue dans laquelle donnait la vue de ma chambre de mon ancien appartement.

Je suis contente, on me met en poésie-slam et sans un salon.

Je suis contente, quoi.

bombardon.jpg

https://salonbombardon.wordpress.com/programmation/Les arts de la scène dans des salons schaerbeekois / Comme chaque année, six maisons privées schaerbeekoises ouvrent leurs portes au public du vendredi 25 au dimanche 27 novembre pour y accueillir des artistes de scène et leur public. La scène traditionnelle est remplacée par l’intimité d’un salon. Une occasion unique de découvrir, pour seulement 7 euros, à la fois un spectacle et l’intérieur souvent surprenant de vos voisins.

Cette année encore, découvrez un éventail de performances: d’un concert pour les 6 ans et plus à du folk rock et du jazz énigmatique, en passant par le théâtre, le poetry slam et un récital de danse spectaculaire.

Il n’est pas toujours évident de se garer à Schaerbeek. Pensez-y et partez à temps ou venez en transports en commun.

Les places sont limitées, réserver est donc obligatoire.

10:56 27/10/2016 | Lien permanent | Tags : act-u, agendada |  Facebook

Effets (pensées pour tous les Ulysse de Calais et d'ailleurs)

Suite à la publication de ce texte (d'abord écrit dans une mouture plus longue pour l'expo Sur La Route (Aux Ateliers Mommen) à laquelle j'ai participé en septembre 2015) Capture d’écran 2016-10-24 à 10.04.48.pngdans la revue Espaces de Libertés, un lecteur attentif et remercié m'a envoyé ce mail: 

Poème écrit en grec moderne, en vers et divisé en 5 strophes, de Constantin Cavafy (1863-1933) écrit à Alexandrie en 1911... dans les traductions de Marguerite Yourcenar (en prose) et de Jacques Lacarrière (en vers).

Ithaque 

Quand tu partiras pour Ithaque, souhaite que le chemin soit long, riche en péripéties et en expériences. Ne crains ni les Lestrygons, ni les Cyclopes, ni la colère de Neptune. Tu ne verras rien de pareil sur ta route si tes pensées restent hautes, si ton corps et ton âme ne se laissent effleurer que par des émotions sans bassesse.Tu ne rencontreras ni les Lestrygons, ni les Cyclopes, ni le farouche Neptune, si tu ne les portes pas en toi-même, si ton cœur ne les dresse pas devant toi.

Souhaite que le chemin soit long, que nombreux soient les matins d'été, où (avec quelles délices!) tu pénétreras dans des ports vus pour la première fois. Fais escale à des comptoirs phéniciens, et acquiers de belles marchandises : nacre et corail, ambre et ébène, et mille sortes d'entêtants parfums. Acquiers le plus possible de ces entêtants parfums. Visite de nombreuses cités égyptiennes, et instruis-toi avidement auprès de leurs sages.

Garde sans cesse Ithaque présente dans ton esprit. Ton but final est d'y parvenir, mais n'écourte pas ton voyage : mieux vaut qu'il dure de longues années et que tu abordes enfin dans ton île aux jours de ta vieillesse, riche de tout ce que tu as gagné en chemin, sans attendre qu'Ithaque t'enrichisse.

Ithaque t'a donné le beau voyage : sans elle, tu ne te serais pas mis en route. Elle n'a plus rien à te donner. Si tu la trouves pauvre, Ithaque ne t'a pas trompé. Sage comme tu l'es devenu à la suite de tant d'expériences, tu as enfin compris ce que signifient les Ithaques.

Traduction de Marguerite Yourcenar

*****

Le chemin vers Ithaque

Quand tu prendras le chemin vers Ithaque

Souhaite que dure le voyage,

Qu'il soit plein d'aventures et plein d'enseignements.

Les Lestrygons et les Cyclopes,

Les fureurs de Poséidon, ne les redoute pas.

Tu ne les trouveras pas sur ton trajet

Si ta pensée demeure sereine, si seuls de purs

Émois effleurent ton âme et ton corps.

Les Lestrygons et les Cyclopes,

Les violences de Poséidon, tu ne les verras pas

A moins de les receler en toi-même

Ou à moins que ton âme ne les dresse devant toi.

Souhaite que dure le voyage.

Que nombreux soient les matins d'été où

Avec quelle ferveur et quelle délectation

Tu aborderas à des ports inconnus !

Arrête-toi aux comptoirs phéniciens

Acquiers-y de belles marchandises

Nacres, coraux, ambres et ébènes

Et toutes sortes d'entêtants parfums

Le plus possible d'entêtants parfums,

Visite aussi les nombreuses cités de l'Égypte

Pour t'y instruire, t'y initier auprès des sages.

Et surtout n 'oublie pas Ithaque.

Y parvenir est ton unique but.

Mais ne presse pas ton voyage

Prolonge-le le plus longtemps possible

Et n'atteint l'île qu'une fois vieux,

Riche de tous les gains de ton voyage

Tu n 'auras plus besoin qu'Ithaque t'enrichisse.

Ithaque t'a accordé le beau voyage,

Sans- elle, tu ne serais jamais parti.

Elle n'a rien d'autre à te donner.

Et si pauvre qu'elle te paraisse

Ithaque ne t'aura pas trompé.

Sage et riche de tant d'acquis

Tu auras compris ce que signifient les Ithaques.

 

Traduction de Jacques Lacarrière

10:51 27/10/2016 | Lien permanent | Tags : textes, act-u |  Facebook

Bling Bling


Ce matin encore, la décélération de la colère ne me parvient pas, chaque pas sur un pavé entre les immeubles qui se font et se défont, bernant les arbres, les pigeons et les corps humains, chaque mât pénétrant l'espace public tire un trait sur la vision. Et les conducteurs solitaires des voitures de plus en plus bouffies trompent leur déréliction en éclats de gorges et de trompettes. Encore plus fort, ces bruits répétés des tiges métalliques qui ne savourent pas les glaises qu'elles engagent. Aucun temps pris dans le désir de l'incursion des sols. Qui mettra ses mains dans cette terre, maintes fois nommée gravats? Les hommes casqués, menottés à leurs machines, vrillent nos tempes, rouillent déjà. Les contrats enflés de jargon pensant, les lobbys des lobbys des lobbys, les strates spéculatives, les injonctions supranationales, les pertes de signes et de sens, l'emportement de la pulsion, l'âpre furie de la conquête. La guerre est animée de toute part. Les rues mutent en tunnels, les trottoirs en couloirs, les arbres en pivots, les pigeons en vigies, les corps humains en recrues. Il y a quelque chose de pourri au Royaume de (...).

kali.jpg

(Kali en pleine oeuvre)

09:16 27/10/2016 | Lien permanent | Tags : textes, humoeurs |  Facebook

26
sep

Compte-rendu de la 52ème soirée filles avec un cerveau (chacune) du vendredi 23 septembre @ Milady’s

 Voilà, voilà... ce qui est ROUGE est à cliquer / hyperlier.

 20100505170251224.jpg

Donatienne : « Que voulez-vous vraiment ? » / « Que voulez-vous vraiment vraiment ? » / « Que voulez-vous vraiment vraiment vraiment ? » 

A se les poser pour l’instant présent, demain, la semaine, prochaine, le mois prochain, l’année prochaine, dans dix ans, vingt ans, trente ans … Si une réponse apparaît … Est-elle en accord avec ce que vous vivez ? Un changement doit-il s’opérer ? Comment ? Etc.  L’objectif de l’exercice est avant tout d’apprivoiser nos zones de non-confort … pour se lancer dans un inconnu qui peut-être nous amènera à une tout autre vie … Il peut se passer « quelque chose » à un moment donné … :-) Ou peut-être pas. A chacune de voir ! 

Pour le livre : « Petit cahier d’exercices de pleine conscience » d’Illios Kotsou. 

A une certaine page, IMG_2099.JPGcette image interpellante. Comment voyez-vous votre corps ? Comment vous en occuperiez-vous si c’était votre chez vous ? Ou plutôt le considérez-vous comme votre « habitat » ou comme un simple « véhicule » ? Grâce à cette image, visualisez-le comme si c’était votre maison … L’objectif est d’en prendre soin comme tel … Chacun à sa façon … De voir comment les relations s’y construisent et se défont entre quoi et quoi, qui et quI dans le but de mieux gérer nos émotions et nos relations aux autres en diminuant le stress que celles-ci peuvent parfois engendrer. :-) A chacun d’adapter la méthode, le dessin, se raconter des histoires, faire des dessins …  

 

Sophie : Ishtar / InnanaProstituées sacrées – athanors flamboyants – drogues dures – shamanes blanches, rouges, noires – (cf. Corinne Sombrun / conférence de Claude Poncelet ce LUNDI)

Laurie : non, non, pas de l’utilité d’apprendre un poème par cœur (Rimbaud ou…) mais plutôt, oui, plutôt le partage d’un projet de sténopés. (Auto-)Portraits. Francis Bacon peintre. Images floues. Entresort du monde. Mouvements doubles. Camera Obscura. (+ photo-peinture de Jaya Suberg (dixit Suzy)

 

Christine : Doux Dense Poème de Nazim Hikmet tiré du recueil Il neige dans la nuit..

 

Anne : Gaultherie Mon Amour + Dictionnaire des Lieux Imaginaires d’Alberto Manguel & Gianni Guadalupi – ex. : PERRINBOURG : Village de l'Allier. Toutes les femmes s'y ressemblent, ont les cheveux frisés, la peau douce, et le nez en trompette. Elles restent jeunes éternellement et passent des concours difficiles. Il n'y a qu'un homme, réélu par cooptation tous les treize novembre. Son seul travail consiste à cueillir des fleurs rouges et à casser des moules à gateau en porcelaine. Par décision municipale, le couvre-feu est décrété tous les soirs à 22 heures. Il faut alors, sous peine d'amende, fermer les portes de toutes les pièces. En 1998, Perrinbourg a décidé de se jumeler avec Ossun (Hautes-Pyrénées), pour le meilleur ou pour le pire, et l'innommable disparut pour quelque temps. Le pire est arrivé, quand les Birmans ont envahi Perrinbourg. Les femmes consentantes furent violées à 5 reprises, les autres respectées. Dans la grotte de Perrine, on trouve des scarabées (Edmond Michelet. La France profonde. Clermont-Ferrand, 1967)

 

Véra : pralines GOD-DIVA… et les sources chaudes de Tchéquie… et l’attente du quelque chose qui arrivera (rime avec véra hein !)

 âges de la femme.jpg

Tansel : semences libres à déposer en terres. Culture-s en (im-)permanence. (les 79 carrés dixit Amélie)

 

Amélie : Alphabet et chiffres sur des ailes de papillon – tout est dans tout. Interdisciplinarité. Sciences et écritures. (Arbre-s déjà fait-s)’mais’(atelier « anthropocène » à venir) +/+ recette du pain d'épices :

 - 250g de farine (j'ai mis de la froment 100%) + - 65g de sucre de canne + - plein de cannelle, de muscade, de gingembre en poudre + - 1 bâtonnet de vanille (à ouvrir et récupérer les grains) + - 1 càc de poudre à lever + - 1 càc de bicarbonate de soude + - 200ml de lait végétal (j'avais du lait de riz) + - 120ml de sirop d'agave + - 2 poires

Mélanger les ingrédients secs. Mélanger les ingrédients humides ensemble et les ajouter aux ingrédients secs. Couper les poires en morceaux et les rajouter au mélange. Huiler un moule et y verser la pâte. Cuire 30-40 minutes (à surveiller) à 180°C. Attendre que ce soit tiède pour démouler/trancher.

 

Nadia : Devinette = Lien entre Whithney Houston (+ Chaka Khan) & La mythologie Grecque ? ArchétypesSymboliques – Toutes pour une et une pour toutes. Panthéon d’unicité.

 

Pema : Le chat et la mouette – lequel des deux a volé le livre ?

cuisine.jpg 

Caroline : tresse de queue d’âne, compagnon de route durant 39 jours dans les Pyrénées. Bouts de chemins. Solitude et traversée. (+ Voyageuse   seule / E-Troubadours / Livre voyageur de Karen Guillorel dixit Milady)

 

Stéphanie : cueillette (sauge / lavande / romarin / menthe / …) issue du Jardin Essentiel (Forest) – senteurs-couleurs-matières-vivacités + laissé-e là, Anna Gavalda « ensemble, c’est tout » qui sera déposé en ville pour les chasseurs de livres

 

Aïko : Texte personnel et migrant à propos de "ces" réfugiés juste (d')à côté. Densités et déflagration.

Quelle terreur en nous ne veut pas finir ?  

 

Suzy : Dessin et texte à propos de La Callas. Perte de voie. Tragédies. Passions. Dernière cantate.

 tim_flach_dogs-gods-9-531x700.jpg

Shiva : Main tournante – peine de pine.

 

Sandrine : Silences on tourne en boucle. Silences et préjudices. Chuchotements et cris. (langue de gourou – conférence de JC Maes le 28 septembre dixit Milady)

 

Arlette : labyrinthe et transpositions. Paraboles de dédale. Nazca, Knossos, .. vie, choix, hasard, erreurs, quête, fil, sortie définitive. « Ces couloirs qui bifurquent et qui ne mènent à rien qu'à des salles identiques aux premières et d'où rayonnent ces couloirs homologues, ces répétitions oiseuses, ces duplications épuisantes enferment l'auteur dans un labyrinthe qu 'il identifie volontiers avec l'univers. Où que l'homme se tienne, lui semble-t-il, il se trouve toujours au centre d'indiscernables reflets, d'inextricables correspondances; à perte de vue, de conscience, ce sont gemmations et scissiparités, harmoniques et allitérations : premiers termes de séries impérieuses et vaines, absurdes, désespérantes, annulaires peut-être. » ROGER CAILLOIS

 

Milady : Hyperbole d’Allie Brosh. « Dans ce roman graphique hors du commun, Allie Brosh, une surdouée de 25 ans, raconte ses souvenirs d'enfance, ses angoisses existentielles, sa dépression et ses histoires absurdes avec les chiens. Par-delà la dérision, c'est un beau livre sur la condition humaine. Allie Brosh pourrait être la fille de Woody Allen - pour son humour utilisé comme arme antinévrose - et de Virginia Woolf - pour ses capacités d'introspection.  Aujourd'hui, Allie Brosh compte 72 millions de visites sur son blog, 1 requête sur Google toutes les 20 secondes et 500 000 fans sur sa page Facebook. Le succès de ce livre a été unanime : Meilleur livre d'humour de l'année, Prix des libraires, best-seller du New York Times. » et spécifiquement le passage sur les poissons rouges que je n’ai pas su expliquer car on n’explique pas des blagues…

 

GOOD GIRLS.pngProchaine? 53ème soirée filles avec un cerveau (chacune) le SAMEDI 19 novembre 2016 chez Sophie B. (de 19h01 à ...) (Email pour adresse exacte)

 

CONCEPT?

(simple mais expliqué longtemps)

Quoi ? 

Depuis un été en 2005, la Soirée Filles avec un Cerveau (Chacune) rassemble des femmes de tous bords, de tous âges, de toute tendance, de tout statut assumé ou projeté dans un gynécée, dans un salon, dans une cave ou dans un atelier. Collectif aléatoire et exponentiel. 

Sans forcément se connaître, elles échangent des mots, dévoilent leurs objets,  (dé-)montrent des choses. Coup de cœur ou coup de gueule autour d’une assiette, d’un verre et d’une table (avec chaise). Chacune montre quelque chose aux autres et ça papote, ça grignote, ça évoque, ça se surprend, ça s'entend, ça s'amuse, ça s'émeut. La vie quoi. On n'est obligée de rien, on cherche à comprendre, on entend, on se demande, on voit si.

L'idée principale est le cercle de paroles et d'échanges. De nourritures. Le temps est partagé, l'espace aussi. 

Qui ? 

TOUTE FEMME EST LA BIENVENUE de 4 à 107 ans:

vous, votre moche-mère, votre demi-sœur, votre grand-mère entière, votre voisine d’en face, votre adolescente bougonne portable, …

Que vous soyez pro- ou anti- masculin, 
que vous soyez célibataire ou amoureuse sous des jardins suspendus d'amour éternel, 
que vous soyez agricultrice, chômeuse, carriériste, star du phonographe, ni muse ni soumise, 
que vous soyez féminine, chamelle, gourgandine, psychofrigide ou fan de Brigitte Bardot, 
que vous soyez enceinte jusqu'aux yeux, déprimée jusqu'au noyau, débordead jusqu'au nœud, procrastinée jusqu'à demain, 
que vous soyez activiste, en statut activa, sans activité, 
devenez une fille dotée d’un cerveau réfléchissant, simplement.

Comment ? Pour la réussite de la chose, 
chacune apporte du boire et du manger pour alimenter le buffet ouvert pour toutes. 

PUIS - PLUS:

- une MUSIQUE, un CD, une fanfare, une DJ, un instrument de musique, … 
OU
- un LIVRE, un TEXTE, un recueil, une encyclopédie, un bottin, un tarot, … 
OU
- un OBJET d’enfance, d’adolescence, de femme, objet sujet d'une histoire, d'une ironie, comme une poésie, une nostalgie, …
OU
- UNE CHOSE que vous fabriquez, cuisinez, cousez, tricotez, crochetez, décorez, recyclez, troquez, vendez, inventez… (Ventes de vêtements, de bijoux et autres délices possibles)
OU
- une IDEE de débat, de conversation, un concept, une envie, une utopie, une uchronie, …
OU
- une EXPERIENCE, un souvenir câlin ou une claque déclic, un truc à raconter, une chose à partager pour faire jurisprudence ou table rase… 
ou même un truc de filles!

PS I: hommes interdits mais pas haïs.
PS II très didactique et complémentaire:

- pas de limite dans l'apport des objets
- pas de limite dans l'apport de bonnes copines (pas de connes bobines!) "que les chignons et les girons se mélangent , nous ne serons jamais qu'une seule toison!"
- pas de limite dans l'apport de calories (on aura le temps de s'en préoccuper quand on s'ra pensionnées!)
- Mais une limite de retard, si vous arrivez plus/trop tard, tampix...
on aura quand même débuté à déguster… oui, encore cette tenace loi naturelle des premières lionnes au point d'eau!

 
// Pour rappel, la date est TOUJOURS confirmée, à vous de la noter. Autonomie d'agenda et de présence.
// Pour re-rappel: on ne confirme pas sa présence ou évoque ce qu'on apporte.
On vient, tant mieux,
on vient pas, c'est comme ça,
on vient plus, rien de plus,
on revient, c'est tellement bien.
Du coup, on ne sait jamais combien on s'ra et c'est cool aussi comme ça.
///Pour re-re-re-rappel: chacune apporte à manger / à boire en plus de son truc à partager et le rangement et la vaisselle se font collectivement. Il n'y pas une hôtesse et des convives, il y a un groupe et des énergies, selon les possibles et les pressions atmosphériques. ;-)
/// Pour (...), le temps de partage varie selon le nombre de filles, s'adapte, oscille, ...

09:23 26/09/2016 | Lien permanent | Tags : girlz, agendada |  Facebook

23
sep

régression - agression - conglomérat - sublime - quête

sigurdur gudjonsson picl950.jpg

route.

 

08:52 23/09/2016 | Lien permanent |  Facebook

6
sep

Littérature, Apocalypse, etc. - Festival en octobre - Lille

Un festival rare, précieux, précis, dense, ... Liste longue de choses et de parcours et de temporalités et de propositions.

http://litterature-etc.com/

J'ai l'honneur et le plaisir et l'honneur et le plaisir et ... d'y participer un peu.
J'animerai les rencontres avec les auteur.trice.s de l'avant-apocalypse et de l'après-apocalypse les 13 & 14 octobre.
Tout est prévu pour que ces fins de mondes soient les plus agréables, vivaces possibles.

Venez, après, il sera trop tard!

13/10/2016 - dès 19h Lille / L’hybride / 18 rue Gosselet République

Avant la fin d’un monde

20h Lectures et Rencontres imaginées respectivement par Fanny Bayard et Milady Renoir

marie redonnetMarie Redonnet, accompagnée de la comédienne Marjorie efther, lira puis parlera de La Femme au colt 45 (éd. Le Tripode, 2016). Marie Redonnet publie des livres depuis 30 ans. Parmi eux, il faut entre autres vraiment lire Forever Valley (éd. Minuit). De son écriture, sa maison d’édition actuelle annonce qu’elle « chemine entre la fable et le scalpel » et c’est exactement ça. Après 10 ans de silence éditorial, elle publie ici un texte-fulgurance qui pose certainement plus de questions qu’il ne donne de réponse.

510_la-femme-au-colt-45 «La forêt s’interrompt brusquement au bord d’une falaise à pic. Au loin on entend des bruits assourdis de tirs de roquette. Lora, la cinquantaine, allure excentrique, est emmitouflée dans un manteau en fourrure synthétique. Elle porte un bonnet et des gants de laine de couleurs vives. Épuisée, elle s’assoit au bord de la falaise, les jambes dans le vide, un sac à ses côtés. Elle sort de son sac un vieux colt 45. Elle l’essuie précautionneusement avec un mouchoir, l’examine comme si elle voulait vérifier qu’il est bien en état de marche.»

 

 

ALJ Anne-Laure Jaeglé, accompagnée de la comédienne Chloé André, lira puis parlera de Demande à la nuit (éd. La ville brûle, 2016). Anne-Laure Jaeglé, avec Demande à la nuit signe un premier texte qui n’a rien d’un jeune premier et écrit en musique (allez écouter ci-dessous la playlist qui l’accompagne!) depuis l’intérieur et sans facilité, le Berlin
underground.

 

 

demandealanuit « Malgré ses improbables couchers de soleil rose vif et ses fréquents arcs-en-ciel que tous s’empressent de poster sur Instagram, Berlin est sous sédatifs. Il paraît que même la Spree y coule plus lentement. Les vivants ne savent que faire de cet état de cessez-le-feu permanent, de cette absence globale de pression qui engourdit l’esprit. Libre de tout dire, de
tout faire, ils restent éberlués et silencieux. Leur énergie se disperse aux quatre coins de la ville, tel un gaz hilarant faisant perdre de vue à chacun ses objectifs. C’est pourtant ici, dans le silence social et la langueur d’une ville qui se redessine chaque nuit, que nous est donnée la chance de déverrouiller nos âmes. »

 

Arkadi Filine lira puis parlera de Oublier Fukushima (ed. du bout de la ville, 2012). Ce texte donne à lire ce qui a été écrit hors discours officiel par les japonais touchés par l’explosion nucléaire. Arkadi Filine est le pseudonyme commun de 3 éditeurs qui vivent dans le Sud de la France où ils font des livres essentiels sur le nucléaire et la dépossession. Arkadi Filine sera également à la médiathèque de Wazemmes (Lille) le samedi 15 octobre (+ d’infos en cliquant ici)

oublier fukushima « Faute d’évacuer les populations sur place ou de « confiner le cœur du réacteur », les spécialistes confinent la discussion sur le terrain du technique. La rationalité technicienne serait la seule manière de dimensionner le nucléaire à l’entendement humain. Elle amène ainsi internautes et journalistes-perroquets à raisonner comme des ingénieurs des Mines. S’inquiéter avec eux de tel ou tel problème d’alimentation électrique nous éloigne d’une compréhension globale du désastre en cours. Et le vocabulaire est d’autant plus technique que, sur place, ce sont des hommes en pauvres combinaisons NRBC qui s’attaquent à la catastrophe nucléaire, armés d’un tuyau d’arrosage. »

+++

14 octobre

dès 19h Lille / L’hybride 18 rue Gosselet/ Métro République

Après la fin d’un monde / lectures, rencontres, courts-métrages

20h Lectures et rencontres imaginées respectivement par Fanny Bayard et Milady Renoir

(c) Claire Fasulo (C) CLAIRE FASULO

 Fanny chiarello, accompagnée de la comédienne charlotte Bertoldi, lira puis parlera du Tombeau de Pamela Sauvage (éd. La Contre Allée, 2016).
Fanny Chiarello a écrit de nombreux romans, parmi lesquels le dernier intituléLe Zeppelin (éd. de l’Olivier, 2016). Avec Le tombeau de Pamela Sauvage, elle explore notre monde vu depuis un monde qui lui succède sans l’avoir connu. Pour cela, son écriture s’amuse avec les notes de bas de page qui mettent à distance notre époque, comme pour exacerber la non-évidence des traditions qui conditionnent nos quotidiens.

 

couv_tombeau « Jean-Christophe n’a pas beaucoup d’amis, il n’a pas besoin d’avoir beaucoup d’amis et méprise en règle générale les gens qu’il rencontre, leur trouvant des goûts vulgaires et la personnalité de steaks surgelés*

* « L’on conservait des aliments très longtemps en les faisant saisir par le froid. La nourriture était si abondante qu’elle ne faisait pas, loin s’en faut, l’objet d’une consommation immédiate. »

 

 © Thierry Rateau

© THIERRY RATEAU

Emmanuelle Heidsieck, accompagnée de la comédienne Lyly chartiez, lira puis parlera de À l’aide ou le rapport W (éd. Inculte, 2013). Chômage, sanspapiers, privatisation du service public, amitié et classes sociales, Emmanuelle Heidsieck écrit là où ça coince. Avec À l’aide ou le rapport W, elle invente un monde flippant dans lequel les dons, aides, services sont illégaux s’ils ne sont pas monnayés.

 

 

 

a-laide-ou-le-rapport-w1 « Le directeur de cabinet du ministre de l’Intérieur, P, a tout de suite pensé à A, ils sont de la même promo, les autres candidatures étaient de pure forme. (…) Les pouvoirs publics ont pensé dans un premier temps rattacher cette direction au ministère de l’Économie et des Finances puisqu’il s’agit de traquer tout ce qui, dans le non-lucratif, peut fausser la libre concurrence. Mais la structure démographique de Bercy, une majorité de quinquas, posait problème. Il faut du sang neuf, des esprits purs, sans souvenirs, sans passé. »

 

 

(c) Hermance TRIAY/Opale/Leemage (C) HERMANCE TRIAY/OPALE/LEEMAGE

Vincent Message, accompagné du comédien Yann Lesvenan, lira puis parlera de Défaite des maîtres et possesseurs (éd. du Seuil, 2016). Avec ce 3e livre, Vincent Message, par l’entremise d’une course contre le temps, écrit un monde dans lequel l’espèce dominante n’est plus l’espèce humaine, cette dernière étant traitée comme le sont aujourd’hui les autres animaux.

 

 

Defaite_des_maitres_et_possesseurs « Le plus probable – car c’est la nuit maintenant – c’est que nous continuerons tout droit, à faire ce que nous savons faire en répétant que tout ça n’est pas si grave. Tuer, par volonté ou négligence, on peut dire que nous savons faire : mener à l’extinction les espèces par milliers, en réduire d’autres à l’esclavage jusqu’à ce que l’existence ne mérite plus de porter ce nom. Mais tuer la vie tout de même pas. Il y aura un après. »

 

12:13 06/09/2016 | Lien permanent | Tags : lis tes ratures, act-u, agendada |  Facebook

Roue des Poètes

21 poètes francophones et néerlandophones feront vibrer le BELGIUM BORDELIO... Dans le cadre de l'expo Arts & Métaux en partenariat avec laProvince de Liège: Culture et le Poëziecentrum de Gent...

Un moment exceptionnel qui réunira des poètes et des écrivains issus de Flandre, de Bruxelles et de Wallonie : Michaël Vandebril, Paul Bogaert, Lies Van Gasse, Hilde Keteleer, Stefaan Van Den Bremt, Peter Holvoet-Hanssen, Els Moors, Laurence Vielle, Vincent Tholomé, David Giannoni, L’ami Terrien, Gioia Kayaga, CeeJay, Anne Versailles, Antoine Boute, Volauvent, Ceejay, Karel Logist, Antoine Wauters, Milady Renoir, Lisette Lombe, Dominique Massaut, Célestin de Meeûs.

Dans les jardins de Jehay, le public sera invité à déambuler et découvrira les interprètes à proximité des œuvres. Un cadre bucolique pour un moment unique en Fédération Wallonie-Bruxelles. Des poètes au service de la tendresse, du beau et parfois de la dérision, à découvrir de toute urgence.

EVT FB : https://www.facebook.com/events/936173163171651/
infos : 085/ 315 232

roue des poètes.jpg

12:07 06/09/2016 | Lien permanent | Tags : act-u, lis tes ratures, agendada |  Facebook

12
jui

ô mother where art thou?

Ni instinct maternel "obligatoire" et "naturel" - ni travail reproductif du ventre capitalisé - ni le "soin" (théorie du care) réservé aux femmes... Sans cesse, sans cesse, réitérer, sensibiliser, éduquer, agir.

liberation.fr/debats/2016/07/10/le-regret-d-etre-mere-ult...

et l'horreur de la pathologisation / stigmatisation des femmes qui "n'allaitent pas - n'accouchent pas par les voies basses - laissent leurs enfants à la crèche (pour travailler? quelle horreur) - ... et les appellations de type "femmes corbeaux"...

la capitalisation du corps des femmes, nécessité de débat, encore, encore.

13:03 12/07/2016 | Lien permanent | Tags : humoeurs, poly-tiques |  Facebook

10
jui

SMDOP - l'après

récit au plus proche du concret, de l'irréel, de l'intangible et de la métamorphose.

chaque fois, un corps.
chaque fois, mon corps.

chaque corps, des indices, des postures, des détails.
rapidement, parce que le contexte l'installe, une cérémonie, une parade.
j'ai pris les mains, parfois les coudes, les avant-bras, les épaules, les cous, les dos, les bustes, les hanches, les omoplates, les os, les peaux, les tissus, les sueurs, les poils, les granulés dermiques, les boutons, les échancrures, les armatures, les quadratures.
squelette sensible / posture graduée.

la playliste jouait ses ringardises, ses mémoires, ses injonctions.

et les pieds tournaient, s'emmêlaient, vrillaient, prenaient appui entre les confettis, la chaleur et le sombre écho d'un slow déjà dansé ou improvisé. 

celui qui a peur de toucher la peau, celle qui cherche à déhancher, celui qui murmure et puis crie pour sortir du murmure, celle qui revient trois fois pour vivre, vivre, vivre, danser, celui qui s'endort dans son costume de super héros ravagé, celle qui porte le masque et la détresse et que je serre, déserrre, celui qui tremble et pleure, amour et peur, celle qui n'en revient pas qui n'en revient pas d'avoir pu faire ça, celle qui écrase le pied droit, chaque fois, chaque fois, celui qui prend Samantha Fox pour Nina Hagen, celui qui dit que les relations amoureuses sont toutes trop sexuelles et pas assez sensuelles, celle qui bande et cherche l'entrejambe, celui qui est grand si grand qu'il se prend le néon et dit pardon, pardon tout le temps parce qu'il ne sait pas danser slowly, celle qui a les seins, les mains, l'odeur rigides, celui qui s'est fait largué hier que je serre comme celle qui ne fera plus, celui qui demande si je suis thérapeute, celle qui demande si je fais comme Amma, celui qui ne connait qu'un poète (Pablo Neruda) et qui trouve toute cette danse étreinte "so poetic", celle qui a découvert un nouveau pan de son désir (récemment et là aussi) et qui remercie, remercie la vie, celui qui danse autour du cocon qui n'entre pas mais qui fout le dispositif en l'air, celui qui ressemble à un Boyz Band tout seul et qui me décoiffe à coup de danse de ballet électrique pas slow très show, celle qui y voit un sacrifice, une putification, un rapport sado-maso-catho, celle qui entre en étant déjà soeur, déjà amie, celle qui danse si lentement que les micros mouvements font tectonique des plaques, celle dont la peau est si abîmée que j'enlace la possible brûlure, celle dont je sais que le sein a été atteint par le crabe et qui simule la symétrie en appuyant fort son buste et son moins-que-bien contre mes seins épais, celui qui caresse l'avant bras en suant, en collant gentiment, vraiment gentiment, celui qui demande s'il peut remercier, s'il peut embrasser (joue-menton-front), s'il peut rester finalement, s'il peut évoquer les slows, l'ado, les sens, celle qui est venue comme ça, avec la curiosité et qui repart comme ça, avec ma curiosité, celui qui dit rien, qui regarde pas, qui tourne pas, qui s'laisse aller à ce que je mène, à ce que j'enveloppe, à ce que j'entame en lui, celle qui rit, qui rit, qui rit parce que quand même danser sur Richard Cocciante à une soirée anar-queer-punk, hein, celle qui cherche les mots pour nommer mon "ça" en termes-concepts, celle qui sent la bergamote et le pollen, celui qui a une chemise repassée comme amidonnée et qui a des mains rêches précises, celle qui plonge son front dans mon creux cou-épaule, collant, plaquant, cherchant, celui qui fait nid-oisillon-aigle, celle qui fait tout péter dans son coeur, celui qui a chaud, celui qui revient sur sa décision de ne pas capituler, celle qui est dressée comme un i d'abord puis lovée comme un s ensuite, celui qui sautille de gêne, celui qui aime bien Sinead O'Connor comme symbole queer même si religieuse, celle qui me connait que je connais qu'on s'aime, celui qui est venu juste pour ça qui pensait pas venir mais qui vient "comme à chaque fois", celle qui pense que c'est simple et pas si simple que ça, celui qui, celle avec, celui pour, celle contre, celui dont, 

et rien de tout ça est aussi précis et clair que ça, 
et rien de tout ça n'est assez subtil pour exprimer les corps, les dons, les appréhensions et leurs dilutions, les bonheurs crus, les variations, les légitimités de l'éphémère, les permissions de l'inconnu.

Je remercie Norma (monteuse-ouvreuse-camériste-rieuse), Cassius, Pierre (régisseur "balèze" (dixit Cassius), Nicolas Marchant (monteur de playliste-ramasseur de confettis-amoureux), Elsa, Virginie, Rebecca, Joëlle, Martine pour les mots doux, Collectif BitchCraft (kiss Vir/Camille) et Barlok pour accueil-hospitalité-amour, TonTon Thom pour les affaires d'ogre, les celleux qui sont venu.e.s danser joue contre épaule, buste contre coeur, peaux contre suées, yeux dans les paupières.

Mi-Lady
Mi-Emue

slow boum.jpg

22:06 10/07/2016 | Lien permanent | Tags : act-u, textes, ego-tripes |  Facebook

8
jui

l'avant

avant le corps en tension, il y a le propos qu'on divulgue, ça devient une intention mêlée à un dispositif dans un contexte et un espace-temps à attendre. 
avant le corps en tension, il y a aussi les envies stratifiées d'être complètement dedans, d'avoir à saisir, à assimiler, à engloutir, à intégrer. Chaque facette du corps neuro-transmetteur. 
avant le corps en tension, il y a l'attention aux détails qu'on placera, collera, agencera, proposera, aménagera, chez soi, et qu'on revisitera sur place, avec les choses, les murs, les sols et les creux.
avant le corps en tension, il y a tout ce qu'on aimerait mais qu'on n'a pas, les souhaits de tout gagner, plus de temps, d'espace, de coeur, moins de prévu, moins d'évident, moins de mesuré.
avant le corps en tension, il y a le désir, immarcescible, virulent, équilibré entre le penchant de disparaître et celui de surabonder. 
avant le corps en tension, il y a le retrait, les visions d'anéantissement, la pesanteur des déjà vus, des déjà faits, des avant-goûts, des arrières-salles. Tout comme rien, en résumé.
avant le corps en tension, il y a chaque chose à sa place, organes, membres, objets, mots, dents, heures.
avant le corps en tension.

 

Ars memorativa 1.jpg

22:39 08/07/2016 | Lien permanent | Tags : humoeurs, textes, ego-tripes |  Facebook

7
jui

SMDOP - 2.0 @ Barlok's - 9July2016

Slow Motion with a Disposable Organic Poetess - Long performance

Dans un lieu hors des communs, chaque corps public est invité à danser - doucement, se confronter lentement, bouger avec une poétesse organique vivante quelques minutes (au moins) au milieu de 5 heures de performance

Comment renouer avec les émotions enfouies ou répétitives...
comment s'informer d'un corps sans mettre la parole devant...
comment (se) rencontrer dans un espace-temps lent précis…
comment bouger si lentement que chaque mouvement, chaque odeur, chaque diastole, chaque pas, chaque bruit devient un lieu…
Danser doucement, danser épaule contre tête ou head on shoulder ou danser salon ou danser chanter ou danser préciser ou danser chercher.
Prendre le temps de tout bien sentir - embarras, confusion et plaisir possibles.
Danser l'un.e CONTRE l'autre, l'un.e avec l'autre, l'un.e pour l'autre.

D'un côté : Une poétesse volontaire, désireuse de créer un lien doux ou dur, sensoriel jusqu'à sensuel, drôle ou cru – curseur variable entre silence et euphorie jusqu'à épuisement de l'air et du temps (5h sans pause). Only Safe behaviour admitted.

De l'autre : un.e partenaire particulier.e inconnu.e ou reconnu.e qui vient tester sa chance, son risque de se frotter à une poétesse, à une femme confortable mais pas facile, à un corps en expériences sensibles, à une tendresse freehugienne post-hippie, trashy-comique. Only Safe behaviour admitted again.

Toute velléité bienvenue : compromis, développement durable, exutoire, plan QI.
Toute corporéïté attendue.

Pour l'empreinte du temps qui déroule lentement son chemin
pour instaurer une fatigue / pour améliorer la fatigue
pour laisser le corps désirer, résoudre, rejeter, appréhender, pourfendre, attaquer, résister, vivre plus que d'habitude.

22:39 07/07/2016 | Lien permanent | Tags : humoeurs |  Facebook

me, you and everyone we know @ Barlok's as from tomorrow

cunts beautiful.jpgFriday june 8th :

13H: OPENING DISCUSSION

* Workshops *

14h-18H: Zine
12H-14H: AnarkoPoledance (with Maria Basura - Berlin/Chile - On Donation) - Learn the no gender and anarchist pole dance. Workshop on 3 days.
14H-17H: Vegan Cheese (with La Kwisine Mobile - BruxHells - Free)
14H-17H: GynePunk (with Klau Kinky - Chile)
14H-15H30 Anarcha Gland & Gynepunk Presentation > Open to everybody (free)
15H30-17H GynePunk testLab workshop (On Donation)
17H30-19H: Discussion with UTSOPI (sexworkers collective - BruxHells - Free)
17H-20H: Drag King (On Donation)

* Concerts *
Wappppppppetona (urban trance - BXHell)
http://www.wapppetona.com/
King Baxter (performance trance experimental pop - BXHell)
https://kingbaxter.bandcamp.com/releases
Bonnie Li (dark trip-hop abstract electro - Paris/Berlin)
http://airbonnieli.com/

* Scrennings *
The two of us by Jon John (performance documentary - Berlin)
http://www.jonjohn.net/

* Performances *
Caroline Brisset vs. Pétass (metal working vs. indusdance -BXHell)
http://carolinebrisset.com/
https://petass.bandcamp.com/

* AMBIANCE *
Fée C (audio spanking - BXHell)
https://soundcloud.com/user-355807064
Didier Roger (italo disco- BXHell)

Saturday june 9th :

* Workshops *

14h-18H: Zine
14H-16H: AnarkoPoledance (with Maria Basura Berlin/Chili - On Donation) - Learn the no gender and anarchist pole dance. Workshop on 3 days.
16H-17H: Pisse-Debouts (Free)
14H-17H: Radio Jingles Creation with Chroniques Mutantes (BruxHells - Free)
20H-21H: Gabberaerobic, Costume Contest and Runway (public workshop animated by the Tourista Titude and Klaus Vomi - Free) - come and learn how to take care of yourself with this hardcore queer aerobitch workshop baby! Don't forget to prepare your best outfit or come earlier and dress up at La Mode À New-York corner before the contest!
Viens apprendre à prendre soin de toi avec cet aerobic queer et hardcore! N'oublie pas de mettre ton plus beau déguisement ou viens plus tôt te préparer au corner de La Mode à New-York!

* Concerts *
Grrzzz (indus dance punk - France)
http://grrzzz.org/
La Chasse (psyche noise rock - Marseille)
https://lachasse1.bandcamp.com/
La Chatte (electro synth expe - Paris)
https://lachatte.bandcamp.com/

* AMBIANCE *
Solid Cat vs. Oliotronix (techno rave fidget - BXHell)
http://www.levistova.com/
https://soundcloud.com/nacasat/tracks
Klaus Vomi (oddities - Liège)
http://klausvomi.partouze-cagoule.fr/
Coeur Vert (grindcore dance - BXHell)
http://amis.minimal.be/coeurvert/

* Performances *
Camille Ducellier - Reboot Me
http://www.rebootme.fr/
Annie Lam (butoh painting - France)
http://histoirederiens.com/
Milady Renoir (body cocoon performance - BXHell)
http://miladyrenoir.skynetblogs.be/
Ouistiti Glace (absurd feminist action theatre - BXHell)
http://www.roure.be/spip.php?rubrique3
Maria Brasura (postporn anarkopole dance - Berlin)
https://youtu.be/ikQT3y5V1cw
Misfita and Klau (gynegore cabaret - Calafou/Chile)
https://www.behance.net/gallery/26796085/condesa-sangrienta-bloody-countess
Juicy Gin ((body positive gender fucking performance - Den Haag)
Max' (performance - BXHell)

Sunday june 10th :

15H: CLOSURE DISCUSSION

* Workshops *

16h-20H: Zine
16H-18H: AnarkoPoledance (with Maria Basura Berlin/Chili - on donation) - Learn the no gender and anarchist pole dance. Workshop on 3 days.
16H-20H: Rap (with Les Sales Coiffeuses - Anderlecht - Free)
AnarchaFeminist and Queer collective creation!
17H-18H: Queefs (with Funky Freaky Cookie France - Free) Your cunt is an instrument too!
18H30-20: Discussion about chemsex (Free)

* Performance *
Camille Ducellier - Reboot Me
http://www.rebootme.fr/

* Concert *
Madame Patate (folktronica lullabies - BXHell)
http://madamepatate.com/
V (darkpop)
https://vlovescats.bandcamp.com/

* AMBIANCE*
Bon Goût (everything new old near far - Liège)
https://www.mixcloud.com/DJ_Bon_Gout/

* SCREENINGS *
Encore la nuit by Mignon
- no link yet -
Pagan Variations by Aj Dirtystein (tarot performance post-porn artfilm - Toulouse)
http://www.ajdirtystein.com/

+ surprises

And during all the weekend :

* Zine Workshops *
* Video installation by Naomi Bleiberg (https://vimeo.com/naomibleiberg)
* Reboot Me and La Lune Noire by Camille Ducellier
http://www.rebootme.fr/
* Exhibitions with : Rebecca Rosen, Camille Ducellier, Moug Meconium, Ema Discordant, Funky Freaky Cookie & more
* Live screen-prin ting, bring your clothes !
* Wardrobe, make-up, nails…get your freak on !
* Portraits for those who want memories
*Chattomaton
* Distro, zines, merch & cool stuff
* Our famous crazy cool alcohol-free drinks
* Vegan food, snacks & cookies
* Massages abhyanga
* Awesome deco
* surprises and lots of love

registrations for the workshop are opened please write to: allcuntsarebeautiful@grrlz.net

Infos : http://bitchcraft.jimdo.com/acab
or : allcuntsarebeautiful@grrlz.net
https://www.facebook.com/b.tchcraft.brusshells

Bitchcraft's facebook page : https://www.facebook.com/b.tchcraft.brusshells

Artwork by Misanthropie vs. Charlotte Bug
https://misanthropie.noblogs.org/
http://charlotte-bug.tumblr.com/

Main venue : Le Barlok, avenue du port 53, 1000 Bruss'Hells
Some activities will take place elsewhere in the city.

Entrance on donation.

Please be nice & respect the people around you.
We will try all together to create a queer & feminist SAFE space, which means offensive behaviours will be turned down. If it's not enough and the disrespectful behaviour goes on, we will ask that person to leave.
Thanks for your understanding.

Feel free to give extra cash at the entrance if you can, it's a great way to support the artists.

Thanks a lot,

XOXO

The Bitchcrew.

22:14 07/07/2016 | Lien permanent | Tags : act-u, society, poly-tiques |  Facebook

5
jui

saveurs du soir

DSC01674.JPG

Il y a des maisons qui réparent les mauvais souvenirs qu'on avait perdu.

23:39 05/07/2016 | Lien permanent | Tags : humoeurs |  Facebook

23
jui

Poem'Art in KUFA - ce samedi 25 juin... oh que ça va être bien!

Si, si, on en / y sera!

Capture d’écran 2016-06-23 à 11.50.30.png

/// 

13403320_10154610643344523_7721669315597639062_o.jpg

 

12:06 23/06/2016 | Lien permanent | Tags : act-u, agendada, arts, lis tes ratures |  Facebook

21
jui

objectif

penser une mère telle Tihange
une grand-mère telle Doel
et son enfance telle Fukushima

sortir de la famille nucléaire.

23:26 21/06/2016 | Lien permanent | Tags : humoeurs |  Facebook

Résumé de la 51ème soirée filles avec un cerveau (chacune) - 11/06/16 @ Amélie's + 52ème le 23/09/16 @ Milady's

Compte-rendu de la 51ème soirée filles
avec un cerveau
(chacune)
 –> 11 juin 2016
@ Amélie’s

 tumblr_nt2lsbffV41qaf396o2_540.png

 

Suzy : lecture de pages de « la salamandre » - retours, encouragements, récits de vies partagées, carnets de dessins, de routes, de chemins.

Candice : carnet de gaîté post-traumatique, dessins de nos impressions, expressions, éphémérides et pressions atmosphériques, intimes ou extimes. Candice dessinera.

images (7).jpg

 

Macha : « les absents » de Georgia Mahklouf, « Car la mémoire est ainsi faite, de creux et de bosses, de reliefs et d’ombres», des répertoires comme des cimetières, des miroirs, des viviers.. à la cadence de la vie et des personnes, des rencontres. En route pour le Liban…

 

Emma : gingembre et "La domination totalitaire est un nouveau type de régime en cela qu'elle ne se contente pas d'isoler l'individu, elle détruit également la vie privée. Elle se fonde sur la désolation, sur l'expérience d'absolue non-appartenance au monde, qui est l'une des expériences les plus radicales et les plus désespérées de l'homme." - Hannah Arendt.1906-1975. Le Système totalitaire. Seuil.1972

+++ Schools of trust // Communication non-violente // Parentalité positive (Isabella Filliozat) // écoute active (Gordon / Rogers) et postures d’écoute négative (Porter)

Sarah : Extrait (dialogue homme-femme) de « Le pendule de Foucault » d’Umberto Eco "- Et qu'est-ce qu'il fait, il pendouille et c'est tout ?"

costumes_feminins.gif

Amélie : « les dames cyclistes » - extrait d’une liste contre l’anarchie des culottes bouffantes et la vélocypédie   libérée… mais l’avenir de la femme est-il dans le vélo ? – « La femme grisée par le grand air, la vitesse, s’abandonne peu à peu à l’excitation ressentie, à la sensation de jouissance » - Dr O' Followel

+++ Mono no aware 500bd93475ed790b6ce79ad9a88ae44b.jpg

 

Béatrice: 2 lettres… d’amours, d’amour, et de quête-s… correspondance en suspension, transmission, lien…

 

Eugénie : maxime adage gravure fêlure « à chaque ménage son utérus » - cf. Caliban et la Sorcière de Silvia Federici - Femmes, corps et accumulation primitive


Sandrine
 : (g)rêve général-e ! cinéma muet - bonnes intentions, nuit debout, soirée assise, journées couchées… ? (g)rêve la gueule ouverte ? polygrêves ! etc.


Caroline
 : Polyamour-s – partages d’espaces-temps, connivences plurielles – « l’amour, comme l’amitié, revêt strates et habits » … références directes : Blogs Anne Archet (aussi « L'amour libre ») // L'Elfe +++ Articles : Emma Goldman « Anarchism & other essays. Marriage & Love » & « Jealousy: Causes and a possible cure » +++ Brochures : « Au-delà du personnel », Atelier de création libertaire // « Contre l'amour », Infokiosques : « Infinite Relationships » // Livres : Femmes et anarchistes. Emma Goldman / Voltairine de Cleyre. Éditions Les presses du réel (dispo chez Acrata, la bibli anarchiste de Bruxelles) Wim Taciturn.png

+++ les fesses de la crémière


Milady
 : Forum Abattoir – lieu espace territoire ouvert fermé bien animal bien humain être avoir viande et chercher à comprendre.

 

+++ Ken Robinson et l’école qui tue la créativité

+++ Travail re-productif (notions ici…) // Camille Barbagello – féminisme et puterie

+++ « care ethics » (ou éthique de la sollicitude) // care (éditions Remue-Ménage)

+++ Syllogomanie – l’art de l’accumulation // syndrome de Diogène

Kazuyuki Shimokawa double.jpg

+++ Sophia, espace de recherche et d’information sur les études de genre en Belgique

+++ Echolalistes – wiki exponentiel des listes de listes de listes de listes… // Les miscellanées de Mr Schott

BONUS :

En ce soir de solstice (mail 21 juin) : https://vimeo.com/171313677

+

souvenir d’une précédente quand Amélie et Milady habitaient le même logis : miladyrenoir.skynetblogs.be/archive/2014/05/26/resume-de-...

+invitation à la 52ème soirée filles avec un cerveau (chacune) le vendredi 23 septembre 2016 @ Milady's (Schaerbeek)

 

22:47 21/06/2016 | Lien permanent | Tags : girlz |  Facebook

copié-collé - j'ai tout aimé.

VANDALISME, ÉPIGRAPHIE

Les meilleurs graffitis du mouvement contre la Loi Travail.

paru dans lundimatin#66, le 20 juin 2016

C’est sur l’espace d’un mur - vertical, solide, public, universellement visible - que le Pouvoir a commencé à brandir sa Parole et son Droit ; la loi a commencé à se publier sur les murs. C’est sur ce même espace que, pendant des siècles, on a enregistré les mesures, les pric, les règlements commerciaux.
C’est sur les murs que le temps, solaire et astronomique, est devenu mesurable, et c’est encore sur les murs que, depuis toujours, se sont conservés la mémoire du temps vécu, les noms des morts, leurs derniers mots. La même « chose » qui assurait à la ville (antique ou moderne) sa forme et sa réalité, a toujours été utilisée pour enregistrer son histoire, pour glorifier ses héros, pour célébrer le rosaire des noms du pouvoir et représenter la guirlande des empereurs, des gouverneurs, des rois et des dieux.
Mais la pierre des murs ne fut pas dépositaire des seules écritures et images officielles, grandiloquentes et pleines d’autorité : elle n’a cessé de recevoir les humeurs des peuples, les opinions des individus, les graffitis de protestation, d’acclamation, de rébellion, puis les chants et les louanges.
Si parmi toutes les choses le mur est la « chose politique » par excellence, c’est parce qu’il nous apprend que la ville n’est pas seulement un espace de vie commune mais aussi et surtout un espace de projection imaginaire partagé, [...] comme un immense organe de pierre, capable de multiplier l’expérience à l’infini, de transformer la ville en un kaléidoscope d’images, de sensations, de signes, mais aussi de tenir le registre de tout ce qui se pense et de tout ce qui se dit ; il amplifie nos sens, il en constitue une sorte d’extension prosthétique. [...] C’est pourquoi les inscriptions murales de toutes les époques offrent une forme de tatouage spirituel, le premier signe à travers lequel une époque inscrit sa présence et la réfléchit.

JPEG - 66 ko
On s’est radicalisés sur Internet
JPEG - 81,8 ko
Nous sommes l’étoffe dont sont tissés les rêves
JPEG - 42 ko
Les asthmatiques se vengeront !!!
JPEG - 128,8 ko
l’être et le néon
JPEG - 66,2 ko
On fait comme DAB
JPEG - 127,7 ko
Elue manif de l’année
JPEG - 138,1 ko
Lol vous l’avez bien cherché !
JPEG - 221,3 ko
50 nuances de Bris
JPEG - 213,6 ko
Pénurie complète
Pénurie basmati
JPEG - 94,6 ko
Demain c’est plus très loin
JPEG - 174,4 ko
Pour la suite du monde
JPEG - 71,4 ko
Ni Dieudonné Ni Maitre Gims
JPEG - 104,1 ko
Eh Cazeneuve, arrête le délire ! Tu mettras pas tout le monde en prison !
JPEG - 144,5 ko
Le monde ou rien !
Tiens tes aggios
JPEG - 224,9 ko
I want to break free
JPEG - 53,5 ko
Il faut avoir des choses à se reprocher pour se cacher comme ça !
JPEG - 196,4 ko
Il avait avalé ma carte !
JPEG - 103,6 ko
Grève générale le 28/4/16
Bisous
JPEG - 82,2 ko
Agir en primitif / Prévoir en stratège
JPEG - 141,2 ko
Nous sommes un peuple de casseur-cueilleurs !
JPEG - 121,4 ko
Demain est annulé
JPEG - 144,9 ko
Il est l’heure de destituer le gouvernement



JPEG - 192 ko
Panama Papers pour tous !
JPEG - 138,1 ko
Il n’y aura pas de présidentielle !
JPEG - 153,7 ko
Ce tag est démocratique : il a été voté en AG
JPEG - 286 ko
1789, les casseurs prennent la Bastille !
JPEG - 111,6 ko
ACABADABRA NOUS REVOILA
JPEG - 204,3 ko
Une pensée aux familles des vitrines ...
JPEG - 135 ko
Bonjour, de la part des assignéEs !
JPEG - 209,6 ko
Atelier lacrymo n°361
Atelier caillassage n°1312
JPEG - 58 ko
Ca pue ->
JPEG - 111,2 ko
Nos casseurs ont du talent !
JPEG - 196,2 ko
Pour un catéchisme révolutionnaire
JPEG - 53,5 ko
Il faut avoir des choses à se reprocher pour se cacher comme ça !
JPEG - 166,1 ko
CRS=FDP
La vie est belle !
JPEG - 90,2 ko
C’est pas la manif qui déborde, c’est le débordement qui manifeste !
JPEG - 186,6 ko
Nos éboueurs ont du talent
JPEG - 95,3 ko
émeute ici
JPEG - 339,3 ko
En cendres tout devient possible !
JPEG - 60,1 ko
Nique les Porsches on veut des Faucons Millenium.
JPEG - 364,6 ko
La France, son pinard, ses révolutions
JPEG - 282,7 ko
L’Euro de Flashball a commencé !
JPEG - 450,2 ko
Moins de cowboys, plus d’apaches !
JPEG - 86,6 ko
On révise juste la philo.
JPEG - 110,9 ko
C’est comme ça qu’on écrit sur un mur
JPEG - 57,3 ko
Elle est où la Porsche ?
JPEG - 299,9 ko
Les CRS sont pas nos fils !!!
Signé : les putes
JPEG - 227,3 ko
Monde de merde
ACAB
JPEG - 163 ko
Deux émeutes par semaines, oh mon dieu qu’elles sont belles !
JPEG - 92,9 ko
Dans saboter il y a beauté.
JPEG - 91,1 ko
Sminozad Partout
JPEG - 101 ko
Une autre fin du monde est possible
JPEG - 824,8 ko
Enfin une manif qui se passe bien
JPEG - 455,4 ko
Valls, wesh alors ?!
JPEG - 52,6 ko
Nous sommes de celles qui s’organisent : on ne repassera plus jamais vos chemises























JPEG - 65,6 ko
Les amis de Julien Coupat t’emmerdent ! :)
JPEG - 104 ko
Cassez les banques
Lisez lundi.am

PS : et pour plus (toujours plus !) de tags aperçus durant le mouvement contre la Loi Travail, allez voir le bon boulot de http://larueourien.tumblr.com

15:43 21/06/2016 | Lien permanent | Tags : poly-tiques, place net |  Facebook